Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

[Video] Un Boeing 787 vole d'Abu Dhabi à Amsterdam grâce à un biocarburant à base de salicorne

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

Vidéo La Khalifa University d'Abu Dhabi a développé, avec le groupe français Safran notamment, un biocarburant à base de salicorne, une plante alimentée par l'eau de mer et vivant dans le désert. Mieux encore, ce combustible a permis à un Boeing 787 de s'envoler jusqu'à Amsterdam. 

[Video] Un Boeing 787 vole d'Abu Dhabi à Amsterdam grâce à un biocarburant à base de salicorne
L'équipage a effectué son premier vol grâce à ce nouveau biocarburant
© Boeing

C’est une première mondiale : un avion de ligne a décollé grâce à un nouveau type de biocarburant à base de salicorne. On doit l’exploit au Sustainable Bioenergy Research Consortium (SBRC), une association à but non lucratif de la Khalifa University d’Abu Dhabi, aux Emirats Arabes Unis.

L’engin, un Boeing 787 de la compagnie Etihad Airways doté de turboréacteurs GEnx-1B, s’est envolé d’Abu Dhabi et a atterri à Amsterdam. L’initiative s’intègre dans un programme du pays plus global pour la recherche de nouvelles alternatives écologiques, le Seawater Energy and Agriculture System (SEAS). Sont principalement concernés les secteurs du carburant et de l’alimentation. L’industriel français Safran se trouve parmi les partenaires.

Dans les réservoirs de l’avion, un carburant issu de la salicorne, qui s’épanouit dans l’eau de mer et peut pousser dans le désert. L’huile qu’elle permet de produire est raffinée puis mélangée à du carburant classique.

La plante est cultivée dans une ferme de deux hectares à Masdar City, une ville écologique en construction depuis 2008. Il s’agit du premier écosystème désertique au monde conçu pour produire du carburant et de la nourriture grâce à l’eau de mer. Crevettes et poissons y sont élevés pour la culture des plantes et pour la consommation humaine.

La ferme du SEAS de Masdar City a ouvert en mars 2016. Elle devrait s’agrandir et atteindre les 200 hectares d’ici 2020.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle