Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Vidéo] Quelles sont les start-up lauréates du challenge "Industrie du futur" organisé par SKF et Atos

Sybille Aoudjhane ,

Publié le

Maintenance prédictive et contrôle de la qualité des produits, ces deux thèmes étaient omniprésents dans les pitchs des 14 start-up pré-selectionnées au challenge "Industrie du futur" organisé par SKF et Atos. Face à ces jeunes pousses, de nombreux industriels prêts à travailler avec elles comme Safran, Renault ou Michelin.

[Vidéo] Quelles sont les start-up lauréates du challenge Industrie du futur organisé par SKF et Atos
Benoit Gourdon de Tellmeplus et Lucie Lecestre de Skeyetech recoivent le prix "Data Science et Cybersécurité" des mains de Daniel Le Coguic, Directeur Général Bull computing solutions France.
© SKF

Skeyetech, Tellmeplus, Enovasense et Energiency sont les grands lauréats du challenge de l’"Industrie du futur 2017" organisé par Agorize et les deux groupes Atos et SKF. 

Cinq minutes de pitch, trois minutes de questions, la journée était soutenue et riche en informations. "Le nouveau monde qui arrive, c’est l’économie de la donnée", assure en introduction au challenge, Daniel Le Coguic, Directeur Général Bull computing solutions France. Effectivement, dans les trois catégories du concours, Cybersécurité & Data Science, Matériaux & Procédés du futur et Industrie 4.0, le traitement des données est la matière première de leur entreprise. Tous proposent de nouveaux capteurs et traitement des données plus affiné, précis et surtout plus facile d’accès pour des industriels qui ne savent pas forcément interpréter ou sélectionner un nombre infini de datas.

Trois start-up finalistes faisaient de la maintenance prédictive leur fond de commerce. CYM, Tellmeplus, Optimdata traitent les données des machines utilisées dans les industries pour optimiser leur fonctionnement. Grâce à ces informations, elles sont capables d'afficher l’état de dégradation d’un appareil et notamment d’en prédire la panne.

Plusieurs start-up avaient pour objectif de contrôler la qualité des produits, ce qui témoigne des exigences de transparence présentes dans les discours des grands groupes. L’un des gagnants, Enovasense se spécialise dans la mesure non destructive d’épaisseur des revêtements. Scortex réalise une inspection visuelle extrêmement précise des produits, tandis que Leti Multix a mis au point une analyse au rayon X, grâce à une imagerie couleure, calibrée sur la densité et la nature des matériaux.

Les quatre lauréats expliquent en détails leurs projets, et en quoi ils se sont adaptés au monde industriel : 

Skeyetech

Tellmeplus

Energiency

Enovasense

Lancé début mai, ce concours a attiré 80 candidatures. Les 14 finalistes se sont affrontés devant un jury qualifié : Luc Graux, président de SKF France, Jean-Marie Simon, DG d’Atos France, Steve Peguet, directeur innovation Atos et Frédéric Ponson, Directeur des Applications Industries SKF. 

Les résultats du challenge : 

Catégorie "Data Science et Cybersécurité" : Skeyetech et Tellmeplus 

Catégorie "Matériaux et Procédés" : Enovasense 

Catégorie "Industrie 4.0" : Energiency 

Les coups de coeur : Skeyetech et Enovasense 

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus