Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Vidéo] Les lasers surpuissants du "savant fou, mais professionnel" Styropyro

Rémi Amalvy ,

Publié le

Vidéo Dans son laboratoire clandestin au fin fond de la campagne américaine, Drake "Styropyro" Anthony construit et teste différents types de lasers surpuissants. Le tout est ensuite publié sur sa chaîne Youtube dans un but éducatif, selon lui. Un avis que ne partage pas toujours la plateforme de partage de vidéos.

[Vidéo] Les lasers surpuissants du savant fou, mais professionnel Styropyro
Le youtubeur Styropyro teste son "bazooka laser" de 200W
© Youtube/Styropyro

Des sabres laser, des pistolets laser, des fusils laser, et même un bazooka laser ! Non, cet article ne va pas traiter du prochain film Star Wars, mais bel et bien du monde réel. Au fin fond de l’Etat américain de l'Illinois, dans la petite bourgade de Goodfield peuplée de 700 âmes, Drake "Styropyro " Anthony bricole tout un tas de lasers de haute puissance.

Ce "scientifique fou, mais professionnel" - comme il aime à se décrire - passionné de science de même pas trente ans, publie depuis plusieurs années différentes vidéos de ses expériences sur YouTube. Au moment de l’écriture de cet article, il comptabilise, tout de même, plus de 116 millions de vues au total et 695 000 abonnés.

Pour fabriquer ses engins, Drake Anthony se sert de vieux appareils que lui donnent ses amis: télévisions, micro-ondes, ordinateurs... "Ce n’est pas cher, et ça permet de recycler ce que les gens jettent". Après la conception, l’expérimentation se déroule dans un box sécurisé, assure-t-il.

Car si le jeune homme peut sembler inconscient à première vue, il reste pourtant lucide sur le caractère parfois très dangereux de ses créations. Seule la passion l’anime, dit-il. Plusieurs fois contacté par des entreprises, il a toujours refusé de vendre ses compétences. Car ses lasers, "c’est pas des jouets, c’est des trucs de fou !".

Malgré le succès de ses vidéos, Styropyro en veut à YouTube. Plusieurs ont déjà été suspendues, car pouvant générer un risque pour la sécurité. Car en plus de montrer ses chefs d’œuvres, il explique généralement les processus de fabrication. De quoi inspirer les plus mal intentionnés, selon la plateforme de partage de vidéos. Une accusation rejetée en bloc par le youtubeur, qui met en avant l’aspect éducatif de ses publications.

Alors, génie passionné ou savant-fou dangereux ? A vous de vous faire votre idée grâce au reportage réalisé par Vice ci-dessous (disponible en version sous-titrée).

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle