Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Les commandos du futur selon la marine royale britannique

Sybille Aoudjhane , , ,

Publié le

Vidéo La marine royale britannique a demandé à plusieurs jeunes diplômés ingénieurs d'imaginer les équipements des commandos de 2050. Le résultat est digne d'un film de science fiction. 

[Vidéo] Les commandos du futur selon la marine royale britannique
De jeunes ingénieurs ont imaginé les équipements des futurs commandos britanniques.

Casques à écran intégré, peau de caméléon, drones furtifs... Les jeunes ingénieurs diplômés de l’Institut d’ingénierie marine, science et technologie (Uknest), ont été invités à imaginer un assaut dans le futur par le ministère de la Défense britannique. Celui-ci précise bien qu'il s'agit un exercice de prospective, et il n'est pas encore prévu de rendre ces équipements opérationnels. Le scénario proposé aux étudiants et simple : un commandos qui doit agir sur un site ennemi perché au sommet d'une falaise. De nombreuses idées ont germé, à la lisière de l'ingénierie et de la science-fiction.

Camouflage et équipements personnels  

Pour ces jeunes ingénieurs, l’uniforme de 2050 est particulièrement complexe : exosquelette intégré, une structure en fibre de carbone…le tout couvert d’une peau de caméléon pour se confondre dans l’environnement. 

Dans ce cadre précis, des extensions bioniques spéciales sont imaginées pour aider les commandos à escalader des falaises. "Les gants et les pieds palmés et surdimensionnés seront chargés électriquement, ce qui les rendra très collants, et permettra à la marine royale de s’adapter à toute surface", explique le ministère de la Défense. Des petits drones appelés "Ghost drones" sont aussi conçus pour accompagner les militaires dans leurs opérations, discrets grâce à leur petite taille. "Les drones sont équipés de capteurs multispectraux qui alimentent directement l'affichage de l'écran du casque des Marines. Cela leur fournit des "yeux et des oreilles" en temps réel sur le sol. Les drones fantômes ont également un système de leurre utilisant des hologrammes pour distraire et désorienter leurs adversaires", détaille le ministère.

Les casques auront en effet un écran intégré particulièrement performant. "Un écran fournit aux marines une gamme d’informations allant des vues améliorées et plus nettes du monde réel aux positions tactiques et aux affichages de santé des équipes". Sur place, des imprimantes 3D pourront imprimer leur nourriture. Les sacs de couchage seront munis de panneaux solaires et intégreront un écran tactile.

 

Tous les équipements imaginés par les ingénieurs. Crédit : Royal Navy 

Nouvelles armes 

Quant aux fusils, on ne parle plus de balles. Les armes auront la possibilité de tirer avec des lasers. "Il sera relié à l'affichage de l'écran du commando, avec des analyses de mouvement de cible fournissant des solutions de tir pour une précision accrue à distance".

Arme laser imaginée pour 2015. Crédit : Royal Navy 

En termes de matériel, c’est la capsule furtive Sycamore qui prendra le relais. "Capable d'être tirées à partir d'un canon électro-magnétique monté sur un navire de la Royal Navy, les capsules furtives Sycamore pénètrent dans les hautes altitudes à des vitesses supersoniques élevées, leur offrant une autonomie supérieure à 100 milles" (160 km). Ces projectiles en forme de balle ne sont pas conçus pour être des missiles : ils sont pensés pour transporter des fournitures. Ils atterrissent grâce à des pâles intégrées leur permettant de se poser à terre.

La marine royale imagine aussi un bateau furtif qui pourra se déployer à partir des navires de leur flotte. L’Ekranoplans peut voyager à 300 noeuds, parcourir rapidement une grande distance mais aussi passer à une vitesse réduite et à une manœuvre silencieuse à l'approche de son point d’insertion avec un système de camouflage actif intégré à la coque. Il serait protégé par des drones d’escorte autonomes. 

Image de synthèse de l'Ekranoplans. Crédit : Royal Navy.  

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle