Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Vidéo] Le navire Yara Birkeland sera le premier porte-conteneur électrique et autonome

Olivier Cognasse ,

Publié le

Le transport maritime de conteneurs est une activité très polluante, notamment en raison de l’utilisation d’un carburant particulièrement nocif. Deux entreprises norvégiennes ont ouvert une voie vers des cargos électriques et autonomes.

[Vidéo] Le navire Yara Birkeland sera le premier porte-conteneur électrique et autonome
Yara Birkeland sera le premier porte-conteneur électrique et autonome
© Yara

Yara Birkeland sera le premier navire transportant des conteneurs, - ces fameuses boites indispensables à la mondialisation de l’économie -, à propulsion électrique et zéro émission. Autonome et 100% électrique, ce navire devrait pouvoir transporter une centaine de ces boites sur plus de 65 milles marins (environ 120 kilomètres) à une vitesse 8 à 30 milles.

Ce porte-conteneur qui devrait être opérationnel en 2019 est né en Norvège grâce à deux entreprises : le fabricant d'engrais Yara International et le groupe industriel Kongsberg. Ce navire permettra de livrer les produits de l'usine de production Yara basée à Porsgrunn vers Brevik et Larvik en Norvège. Il permettra d’économiser 40 000 voyages par an effectués en camions, soit l’équivalent de près de 700 tonnes de CO2.

Autonome dès 2020

Dans un premier temps, il voguera avec du personnel à bord. A partir de 2020, il sera totalement autonome, notamment grâce aux technologies développées par Kongsberg : capteurs, systèmes de contrôle et de communication, en plus des systèmes électriques de commande, de batterie et de commande de propulsion.

"En tant que société mondiale de fertilisants leader dans le but de nourrir le monde et de protéger la planète, investir dans ce navire à zéro émission pour transporter nos solutions de nutrition végétale correspond bien à notre stratégie", déclare Svein Tore Holsether, président de Yara dans un communiqué.

Ce projet est surtout un premier pas vers un transport maritime propre, alors qu’il s’est développé massivement ces dernières années et contribuant à polluer les mers. Il reste que le Yara Birkeland n’est pas destiné à traverser les mers avec 15000 à 20000 conteneurs.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

12/05/2017 - 13h49 -

Ca fait déjà longtemps que je disais sur Like din que le transport maritime pouvait être totalement autonome avec le système de stockage que je propose !
Répondre au commentaire
Nom profil

05/09/2017 - 05h41 -

Et quel système proposez-vous ?
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus