[Vidéo] La start-up Daqri croise hologramme et impression 3D

La start-up britannique Daqri a mis au point une technique permettant d’imprimer un objet en une seule fois grâce à un hologramme. Une expérience dévoilée dans le MIT Technology Review.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

 [Vidéo] La start-up Daqri croise hologramme et impression 3D

Un faisceau lumineux vert clignote dans une boîte remplie d’un liquide visqueux. Cinq secondes plus tard, un trombone apparaît comme par magie. L’étonnante vidéo publiée sur le site du MIT Technology Review, et repérée par Industrie et Technologies, montre une expérimentation de la start-up britannique Daqri.

Daqri utilise la polymérisation, technique classique de l’impression 3D qui consiste à durcir un plastique via un faisceau lumineux. Mais plutôt que de passer le laser plusieurs fois et durcir le matériau couche par couche, Daqri fabrique l’objet en une seule fois grâce à un faisceau laser en trois dimensions, c’est-à-dire un hologramme. Cette technologie permettrait de réduire considérablement le temps d’impression, d'éviter les déformations de pièces liées au processus de fabrication couche par couche et de se passer de support.

Une puce holographique

L’expérimentation de Daqri s’appuie sur sa technologie de puce holographique. Celle-ci est capable de créer un hologramme sans recourir à des dispositifs optiques complexes.

Pour le moment, Daqri ne peut imprimer que de petits objets fins (comme un trombone). La start-up planche sur une puce plus conséquente pour imprimer des objets plus épais.

Autre problème : la chaleur. "La polymérisation est un phénomène exothermique (qui produit de la chaleur, Ndlr). Imprimer quelque chose plus rapidement signifie que beaucoup d’énergie se libère d’un coup", explique au MIT Technology Review Dávid Lakatos, chef de projet chez le spécialiste de l’impression 3D Formlabs. Ce qui pourrait être problématique pour l’impression de grands objets.

L’impression 3D n’est pas le cœur de métier de Daqri. La jeune pousse fabrique des casques de réalité augmentée et prévoit d’utiliser sa puce holographique pour créer des écrans avec de multiples couches d’information.

0 Commentaire

[Vidéo] La start-up Daqri croise hologramme et impression 3D

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS