[Vidéo] La marine américaine teste un drone militaire unique en son genre

Fin juillet 2019, le V-Bat a terminé avec succès un test de survol de l'Ooéan Atlantique. Ce drone militaire, actuellement testé par la marine américaine, possède une caractéristique exceptionnelle : il peut décoller et atterrir verticalement, ce qui lui permet d'opérer dans de très petits espaces. Cette fonctionnalité est déjà disponible pour la plupart des drones civils, mais beaucoup plus compliquée à mettre en œuvre dans un environnement maritime.

 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Vidéo] La marine américaine teste un drone militaire unique en son genre
Ce drone a la capacité de décoller et d'atterrir à la verticale sur des infrastructures de petite dimension, de 6 mètres sur 6 mètres.

La marine américaine teste actuellement le V-Bat, un drone capable de se mouvoir dans de très petits espaces. Fin juillet 2019, il vient de terminer un test de vol au-dessus de l'Océan Atlantique.

Cette machine est unique en son genre dans la catégorie des drones militaires : elle a la capacité de décoller et d'atterrir à la verticale sur des infrastructures de petite dimension, de 6 mètres sur 6 mètres. La majorité des drones civils ont déjà cette capacité mais il s'avère qu'elle est beaucoup plus difficile à mettre en œuvre dans un environnement maritime.

Organiser la surveillance des trafics maritimes de drogues

Fabriqué par l'entreprise américaine Martin UAV spécialisée dans les aéronefs équipés de technologies de pointes, ce drone militaire devrait servir à organiser des missions de surveillance, notamment des trafics maritimes de drogues. Il est commandé à distance, mais possède un mode semi-automatique.

Le V-Bat a une capacité de transport importante. Il peut donc emporter des capteurs, des moyens de communication ou de brouillage, et peut voyager jusqu'à huit heures avec une portée de plus de 560 kilomètres. Il peut atteindre une vitesse maximale de 90 nœuds, soit 166 kilomètres par heure, et peut monter jusqu'à 4500 mètres au-dessus de la mer. Il fonctionne grâce un moteur à deux temps de 180 cm3. Même s'il parait très imposant, il faut cinq minutes seulement pour assembler ses deux ailes et lui indiquer son plan de vol depuis une station de contrôle.

L'armée en a déjà commandé deux

Le V-Bat n'intéresse pas que la marine américaine, l'Armée en a déjà commandé deux afin de l'utiliser pour des missions de surveillance d'espaces urbains très denses.

Crédit vidéo et photos : US Navy et Martin UAV

Alice Vitard Journaliste à L'Usine Digitale

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS