Technos et Innovations

[Vidéo] L’aéroport de Toulouse teste un tracteur à bagages autonome, une première mondiale

Hubert Mary , , , ,

Publié le

Vidéo L’aéroport de Toulouse a mis en service un véhicule autonome pour transporter les bagages des voyageurs. Une première mondiale, assure-t-il.  

[Vidéo] L’aéroport de Toulouse se dote d'un tracteur à bagages autonome
Le tracteur autonome assure la liaison entre les agents qui le remplissent et les avions Air France.
© Air France

Ce serait une première mondiale. Sur le tarmac de l’aéroport de Toulouse, l'"Autonom tract" un véhicule sans chauffeur tire des remorques à vide avant de repasser avec tout un lot de valises. Il se dirige ensuite vers les avions. En service depuis le 15 novembre, la présentation officielle de ce tracteur à bagages autonome a eu lieu le 3 décembre.

"Cette expérimentation est une étape concrète vers le Smart Airport, cet aéroport plus intelligent, plus connecté et plus efficace pour nos clients" a déclaré Philippe Crébassa, président de l’aéroport de Toulouse, pour l'occasion. "Naturellement, cette première mondiale devait se dérouler sur Toulouse, ville pionnière de l’aéronautique", a-t-il ajouté.

 

 

Le véhicule a été développé par Charlatte Autonom, activité cofondée en 2018 par Navya, un des leaders français des systèmes de conduite autonome, et Charlatte Manutention, basé à Brienon-sur-Armançon, dans l'Yonne (70 salariés et 45 millions d'euros de chiffre d'affaires l'an dernier) et filiale du groupe Fayat. Ce spécialiste des véhicules industriels et aéroportuaires électriques et thermiques se présente comme leader mondial des tracteurs électriques à bagages. Air France est également partenaire du projet.

(Crédit photo: Aéroport de Toulouse)

Un véhicule intelligent

"Pour assurer ses missions et s’intégrer au flux de la piste, le véhicule est doté d’intelligence et de capteurs lui permettant de reconnaître son environnement, se positionner avec une très grande précision, détecter les obstacles à 360° et prendre des décisions", peut-on lire dans le communiqué publié par l’aéroport. Grâce à ses capteurs (lidars, caméras, GPS, odomètre) et son logiciel de conduite autonome, l’Autonom Tract peut se déplacer seul sur l’aéroport. Il dialogue également avec les feux de signalisation de la plateforme.

Il faut néanmoins un agent pour charger les bagages, et entrer la destination dans l’ordinateur de bord du véhicule, avant qu’il ne se rende vers l’avion Air France qui réceptionne son chargement.

Aeronews.TV détaille le dispositif dans la vidéo ci-dessous.

Retrouvez l'intégralité de l'article sur le site d'Aeronews, première web-TV consacrée à l'aéronautique.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte