Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Vidéo] Elon Musk dévoile une partie de son projet d'autoroute souterraine

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

Vidéo Avec sa société de construction, Elon Musk a présenté le 18 décembre une portion d'environ 1,8 km de son tunnel test pour les véhicules électriques. A terme, le projet devrait proposer une méthode de transports souterraine et rapide sillonnant les sous-sols de Los Angeles.

[Vidéo] Elon Musk dévoile une partie de son projet d'autoroute souterraine
Des Tesla Model X ont permis de parcourir une portion du tunnel
© The Boring Company

Comme promis, mais avec un peu de retard, The Boring Company a dévoilé le 18 décembre une partie son "tunnel test" sous Hawthorne, en Californie. Le projet final devrait proposer un système de transport électrique et super rapide sillonnant les sous-sols de Los Angeles

La présentation s’est déroulée en compagnie d’Elon Musk, propriétaire de l’entreprise de construction. Les invités (l’événement devait à la base être public) ont pu tester les navettes, des Tesla Model X modifiées, naviguant dans un tube étroit de 3,65 mètres de diamètre sur une distance d’environ 1,8 km. Si, à terme, elles permettront d’atteindre une vitesse d’environ 250 km/h, elles n’ont pour cette première fois pas dépassé les 65 km/h.

Désaccords et obstacles techniques

Si l’idée de permettre aux véhicules électriques et autonomes d’éviter les bouchons en passant par les souterrains peut paraître intéressante, on est encore loin de voir le bout du tunnel ! Fin novembre, suite à des désaccords avec certaines communautés locales, la société a annulé une partie de son projet qui devait passer sous l’Interstate 405, l’une des principales autoroutes inter-Etats de Californie du Sud.

D’autres obstacles, techniques cette fois, sont à prendre en compte. Actuellement, creuser un mile (environ 1,6 km), prend entre trois et six mois, et coûterait 10 millions de dollars, selon Musk. Pour résoudre ce problème, un prototype de tunnelier nouvelle génération est en cours de conception.

Diverses solutions, comme l’utilisation de batteries et moteurs électriques pour améliorer son efficacité et éliminer les gaz nocifs, et de la terre creusée pour créer les parois, réduiront la durée et les coûts.

Des stabilisateurs sur les roues avant pour tous les véhicules électriques

Initialement, des genres de plateformes électriques devaient permettre aux véhicules de se déplacer dans les tunnels. Mais l’idée, trop compliquée à mettre en place, a été abandonnée. A la place, des stabilisateurs placés sur les roues avant doivent empêcher le contact avec les parois, et donc toute sortie de route.

Ces extensions seront compatibles avec toutes les voitures électriques, pour un prix ne dépassant pas les 300 dollars. Tous les possesseurs de modèles électriques et autonomes, Tesla ou non, pourront alors profiter de cette autoroute souterraine.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

19/12/2018 - 12h52 -

Circuler a haute vitesse dans un tunnel parfaitement lisse et de couleur uniforme provoque des troubles de la vision et de l'équilibre. Si la Boring Company ne veut pas récupérer en sortie des passagers parfaitement incapables de tenir debout, elle a intérêt, à l'instar de ce qui est fait dans les tunnels autoroutiers en Europe, a réaliser des motifs colorés aux dimensions appropriées aux vitesses atteintes. Autre solution, circuler dans le noir comme le font les trains à grande vitesse.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle