Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

[Vidéo] De la course d'obstacles, du moonwalk... Boston Dynamics ou des prouesses, toujours des prouesses !

Simon Chodorge , , ,

Publié le , mis à jour le 16/10/2018 À 14H15

Vidéo Le 11 octobre, Boston Dynamics a publié deux nouvelles vidéos de ses robots Atlas et Spot. Le modèle Atlas franchit cette fois-ci une course d'obstacles. En toile de fond, l'entreprise américaine tente de dissiper les interrogations sur son modèle économique.

[Vidéo] De la course d'obstacles, du moonwalk... Boston Dynamics ou des prouesses, toujours des prouesses !
Boston Dynamics fait de nouveau parader son robot Atlas.
© Boston Dynamics

Boston Dynamics, la désormais célèbre entreprise de robotique, fait de nouveau parader son modèle bipède Atlas. En novembre 2017, il faisait sensation en réussissant un saut périlleux. Dans une vidéo publiée le 11 octobre, le modèle se distingue dans une course d’obstacles.

“Le logiciel de contrôle utilise le corps entier, incluant les jambes, les bras et le torse, pour canaliser l’énergie et la force afin de sauter au-dessus du tronc et bondir sur les marches sans casser son rythme”, décrit l’entreprise américaine dans une courte légende.

Boston Dynamics indique que la hauteur des marches est de 40 centimètres. Elle ajoute que le robot Atlas se repère entre autres grâce à des marqueurs visibles sur le sol.

Quel est le modèle économique de Boston Dynamics ?

Dans le secteur de la robotique, les vidéos de Boston Dynamics sont devenues un événement en soi. Quelques fois dans l’année, l’entreprise médiatise ses créations dans des clips courts et parfois décalés. À chaque fois, la question reste la même : quel est le modèle économique de l’entreprise ?

Très maîtrisée et relayée, la communication de Boston Dynamics trahit des signes de répétition, soulevant des doutes sur l’avenir de la société. En juin 2017, Google s’en est séparé pour la vendre à SoftBank. Surtout, elle n’a encore jamais commercialisé de produit après 25 ans d’existence.

Petit à petit, le mystère se dissipe. En juin, lors de sa première venue en France, le fondateur de l’entreprise Marc Raibert a précisé sa stratégie. Nous connaissons aussi désormais la date approximative d’une première commercialisation : deuxième moitié de l’année 2019 pour le robot Spot.

Le robot Spot pour des missions d'inspection

Le 11 octobre, Boston Dynamics a d’ailleurs publié une seconde vidéo pour exhiber l’expérimentation de Spot sur le terrain. On peut voir le quadrupède arpenter en autonomie deux sites de construction à Tokyo (Japon). L’entreprise indique qu’il est ainsi utilisé pour des missions d’inspection.

Mais après l'effort vient le réconfort. Spot sait aussi shaker son booty robotique sur du Bruno Mars, comme le prouve cette deuxième vidéo publiée ce 16 octobre.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle