[Vidéo] A Notre-Dame de Paris, à côté du chantier de restauration, le chantier scientifique

Un an après l'incendie qui a ravagé la toiture et englouti la flèche de Notre-Dame de Paris le 15 avril 2019, le chantier de restauration avance à pas mesuré, composant avec la prudence qu'impose l'édifice fragilisé. A ses côtés, de nombreux scientifiques issus des laboratoires du CNRS travaillent pour décrypter ce monument centenaire et aider à évaluer les dégâts engendrés par les flammes.

 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Vidéo] A Notre-Dame de Paris, à côté du chantier de restauration, le chantier scientifique
Une équipe de chercheurs spécialisée dans les données numériques travaille sur une plateforme permettant de comparer les différents états de la cathédrale.

Pour aider à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, chef d'œuvre gothique du XIIe siècle en partie détruit par les flammes le 15 avril 2019, les équipes du chantier de restauration peuvent compter sur l'aide des scientifiques. Une cinquantaine d'équipes issues du Centre national de la recherche (CNRS) forment un collectif pluridisciplinaire qui travaille à décrypter les secrets de la cathédrale et évaluer les dégâts provoqués par l'incendie.

A LIRE AUSSI

Le chantier numérique

Parmi elles, un groupe de recherche spécialisé dans la réalisation, l'intégration et l'interprétation des données numériques s'attache à reconstruire le bâtiment avant et après le drame. A l'aide de capteurs lasers et d'appareils photos installés en dessous des voûtes incendiées de la cathédrale, ces équipes ont pu réaliser des relevés mesurant avec précision l'ampleur des dégâts. Les chercheurs ont ensuite réalisé, sous la forme d'un nuage de points, une modélisation 3D de l'édifice avec une précision de quelques millimètres.

Sous la houlette de Livio de Luca, directeur de recherche au laboratoire modèles et simulations et coordinateur du groupe de travail "données numériques" du CNRS pour la reconstruction de Notre-Dame, une plateforme numérique est en cours de finalisation. Baptisée Aïoli, cet "écosystème numérique" permet de voyager dans l'espace et dans le temps et de comparer les différents états de la cathédrale grâce au données récoltées avant et après l'incendie. Jouant le rôle de centralisateur des recherches, chaque groupe de travail (bois, acoustique, pierre, architecture, etc.) peut y ajouter ses conclusions et ainsi partager le fruit de son travail en commentant les différentes représentations graphiques de la cathédrale. Un outil unique au monde qui s'avérera indispensable dans la perspective de la reconstruction.

Dans cette vidéo réalisée par le CNRS, qui met en scène de magnifiques reconstitutions de la cathédrale après le drame, on comprend l'ampleur du travail effectué par les chercheurs.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS