Vers une électronique à fleur de peau

Une équipe internationale de recherche a mis au point un procédé de fabrication de semi-conducteurs organiques capables d’être étirés dans tous les sens sans perdre leurs propriétés conductrices. De quoi imaginer des appareils électroniques collés à la peau, se déformant avec les mouvements du corps.

Partager
Vers une électronique à fleur de peau
Largement étirable, le transistor peut être collé sur une main comme une seconde peau.

Passer à l’échelle nanométrique met la matière dans tous ses états. C’est cet effet qu’a exploité une équipe internationale de recherche pour résoudre la quadrature du cercle : obtenir un semi-conducteur qui puisse largement s’étirer tout en conservant ses performances électriques.

Publiés dans le numéro du 6 janvier de Science, leurs travaux "introduisent une méthode révolutionnaire […] qui permet la fabrication d’une électronique flexible", commente dans le même numéro Simone Napolitano, professeur à l’Université libre de Bruxelles.

Les chercheurs ont utilisé des semi-conducteurs organiques - des polymères dits conjugués -, qui affichent des propriétés électriques comparables au polysilicium. Pour les rendre déformables, ils en ont fait des nanofibres qu’ils ont enfermées dans un film de polymère élastique (un élastomère).

Confinement à l'échelle nanométrique

Ce confinement à l’échelle nanométrique des chaînes de polymère semi-conducteur est censé les rendre plus flexibles et empêcher leur cristallisation, leur conférant une plus grande ductilité, expliquent en substance les chercheurs.

Et cela marche ! Les échantillons réalisés, largement étirés dans tous les sens, ne se fissurent pas et gardent leurs propriétés électriques, comme le montre la vidéo ci-dessous réalisée par les chercheurs (crédit : J. Xu et al, Science (2016)).

Poussant la démonstration, les chercheurs ont fabriqué de véritables transistors en film mince. L’un d’entre eux, alimentant une LED, a même été collé sur un doigt se pliant et se dépliant pour démontrer l’adaptation de ces matériaux à l’électronique "wearable", intégrée au vêtement ou à même la peau. La vidéo ci-dessous (crédit : J. Xu et al, Science (2016)) montre que le dispositif fonctionne parfaitement. Une application d’autant plus prometteuse que le procédé de fabrication mis au point – dit à séparation de phases – peut être mis en œuvre « à bas coût » affirment les auteurs.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Technicien Chimiste - Recyclage des Batteries F/H

ORANO - 21/01/2023 - CDI - Bessines-sur-Gartempe

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

30 - CC RHONY VISTRE VIDOURLE

Fourniture et acheminement de gaz

DATE DE REPONSE 02/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS