Economie

Va-t-il falloir baisser son salaire pour préserver son emploi ?

Cécile Maillard , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Va-t-il falloir baisser son salaire pour préserver son emploi ?

Dans combien de temps Derichebourg Aeronautics Services va-t-il retrouver sa charge de travail d’avant la crise du Covid-19 ? Le sous-traitant d’Airbus, installé à Blagnac (Haute-Garonne), n’en a pas la moindre idée. Tout dépendra du programme d’Airbus, dévoilé en septembre. Une chose est sûre, l’activité restera ralentie plusieurs années. L’entreprise de 1 700 salariés, dont 1 350 CDI environ, a un temps envisagé un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de 700 licenciements. Mais par un accord d’entreprise, qui devait être signé le 12 juin par Force ouvrière, syndicat majoritaire, Derichebourg Aeronautics s’est engagé à ne procéder à aucun licenciement économique pendant deux ans, tandis que les salariés devront accepter des baisses de revenu.

Modification du contrat de travail

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte