Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

UTC et Safran tiennent le manche

, ,

Publié le

UTC et Safran tiennent le manche

L’acquisition de l’équipementier américain Rockwell Collins par son compatriote United Technologies Corporation (UTC), pour 20 milliards de dollars, sonne comme un coup de tonnerre dans le secteur aéronautique. L’opération va donner naissance à un géant au chiffre d’affaires de plus de 65 milliards de dollars. Inférieur au numéro un mondial Boeing (94,6 milliards de dollars en 2016), mais très proche du numéro deux Airbus (67 milliards d’euros en 2016) dont il pourrait ravir la place. L’opération s’inscrit dans une période de forte consolidation qui voit les grands équipementiers prendre le contrôle. Déjà propriétaire de Pratt & Whitney (moteurs) et de Goodrich (roues et trains d’atterrissage), UTC s’empare de Rockwell Collins (avionique), qui lui-même vient de faire l’acquisition de B/E Aerospace (équipements de la cabine) : le conglomérat américain possède toutes les pièces du puzzle. En parallèle, Safran poursuit la même logique d’intégration, à plus petite échelle, avec l’absorption de Zodiac, constituant un groupe de 21,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires. « À l’image des équipementiers du secteur automobile, ces industriels ont compris que la valeur ajoutée se concentre de plus en plus dans les équipements de l’avion », résume Philippe Plouvier, consultant au sein du cabinet en stratégie Boston Consulting Group. Rude constat pour Airbus et Boeing : les principaux terrains d’innovation que sont les moteurs, l’avionique et la cabine leur échappent à force d’avoir été trop sous-traités. Avec pour corollaire des équipementiers de rang un qui crèvent le plafond de la profitabilité – entre 10 et 15 %, voire plus – quand un Airbus plafonne à 6 %. Le rapport de force commercial promet de se tendre encore davantage avec des avionneurs qui multiplient les initiatives dans la cabine et les services pour regagner du terrain.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle