Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Une majorité pléthorique en vue pour Emmanuel Macron

Pascal Gateaud

Publié le

Les candidats de la République en marche sont les grands gagnants du premier tour des élections législatives marqué par une abstention record. "La France est de retour", a assuré le premier ministre Edouard Philippe qui devrait disposer d'une majorité écrasante à l'Assemblée nationale pour faire voter les réformes annoncées par Emmanuel Macron.

Une majorité pléthorique en vue pour Emmanuel Macron
Assemblee nationale
© Fotolia

Une vague, un tsunami, un "dégagisme" jamais vu... Le premier tour des élections législatives, dimanche 11 juin, entérine le résultat de la présidentielle et laisse présager une très large majorité à l'Assemblée nationale pour la République en marche, le parti d'Emmanuel Macron. Fatigués par la longue séquence électorale débutée il y a dix mois avec la campagne pour la primaire de la droite, les électeurs se sont massivement abstenus, tout en optant pour un renouvellement massif de leurs députés. Dimanche 18 juin, à l'issue du second tour, plus de 60 % des sièges seront confiés à de nouveaux élus, de nombreux sortants, à gauche comme à droite, étant, d'ores et déjà, éliminés ou en très mauvaise posture avant le deuxième tour du scrutin. La plupart des candidats du parti présidentiel étaient jusqu'ici dépourvus de tout mandat électif, c'est notamment vrai pour plusieurs chefs d'entreprises et cadres de l'industrie en position de l'emporter dimanche prochain.

Depuis un mois, "la France est de retour" s'est félicité le premier ministre Edouard Philippe qui devrait disposer d'une majorité pléthorique pour faire voter le programme annoncé par le chef de l'Etat pendant la campagne présidentielle. La très large victoire de la République en marche qui se dessine marque "une réelle adhésion aux réformes", a assuré, de son côté, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Jean-Pierre Delevoye, en charge du choix des candidats soutenant Emmanuel Macron, a estimé que le parti du chef de l'Etat devait faire preuve de "beaucoup d'humilité" face à une "extraordinaire responsabilité". Comme c'est le cas depuis 2002, avec la transformation du septennat en quinquennat, ces élections législatives amplifient le résultat de l'élection présidentielle. Les Républicains devraient être la première force d'opposition à l'issue d'un vote marqué par l'effondrement du parti socialiste et le net recul du Front national et de la France insoumise.

Compte tenu de l'abstention record, la plus forte pour un scrutin législatif depuis l'entrée en vigueur de la Ve République en 1958, les leaders des deux partis populistes ont cru bon de remettre en cause la future légitimité des nouveaux députés et la représentativité de la République en marche. Une très forte majorité de jeunes n'est pas allée voter, et les catégories populaires se sont largement abstenues. Quoi qu'il en soit, les premières études détaillées du vote de ce dimanche 11 juin montrent que la République en marche arrive en tête dans toutes les tranches d'âge des électeurs et dans toutes les professions, à l'exception des ouvriers qui ont placé, de peu, en tête les candidats du Front national devant ceux du parti présidentiel. Le niveau de renouvellement inédit des députés amènera au Palais Bourbon de nombreux trentenaires et quadragénaires, provoquant un rajeunissement et une féminisation jamais vus de la représentation nationale.

Pascal Gateaud

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus