Technos et Innovations

Une main bionique pour rejouer du piano

Marion Garreau ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Une main bionique pour rejouer du piano
Une sonde à ultrasons détecte les intentions de mouvement du pianiste.
La prothèse de la main que porte le musicien Jason Barnes, amputé jusqu’au coude après un accident, ressemble à bien d’autres. Elle est en réalité remarquable par sa dextérité, le musicien pouvant bouger chaque doigt comme il le souhaite. Un exploit permis par les chercheurs du Georgia institute of technology. Les prothèses utilisent en général des électrodes qui détectent par électromyographie (EMG) l’activité musculaire pour déterminer le mouvement désiré, que la prothèse met en œuvre. Avec une limite : « Les capteurs EMG ne sont pas très précis et leur signal est trop bruyant pour déduire quel doigt la personne veut déplacer », explique Gil Weinberg, le directeur du Georgia tech center for music technology. D’où l’idée[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte