Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Une bulle de plancton contre le réchauffement climatique

Publié le

Comment lutter contre le réchauffement climatique ? Des projets de géo-ingénierie proposent de corriger le climat à l’échelle globale de la planète. Parmi les solutions proposées, une bulle de culture de phytoplancton, capable d'absorber d'importante quantité de CO 2.     

Une bulle de plancton contre le réchauffement climatique

Les entreprises citées

Quand certains travaillent sur des systèmes d'absorption du CO2 présent dans l'atmosphère, d'autres misent sur la capacité des d'absorption des océans.

Les océans constituent en effet une formidable éponge à carbone grâce au rôle joué par les phytoplanctons, qui fournissent par photosynthèse plus de la moitié de l’oxygène de la planète. Pour favoriser l’éclosion de ces planctons marins, une douzaine d’expériences de "fertilisation en fer" ont été conduites par les scientifiques depuis le début des années 90.

En 2009, une expérience de trois mois conduite dans l’océan austral a testé l’efficacité de cette idée. Quatre tonnes de poussières de fer ont été éparpillées sur une zone de 300 km2. Une efflorescence de phytoplanctons est rapidement observée, mais s’est arrêtée au bout de deux semaines. Sans compter que les conséquences dues à l’ajout de fer sont mal connues.

Elles pourraient accélérer l’acidification des océans et pourraient avoir des répercussions sur la chaine alimentaire. Aujourd'hui, ces recherches font [...] Lire la suite de l'article sur Industrie et Technologie

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle