Un nouveau patron pour le London Metal Exchange

Ingénieur informatique de formation, le britannique Matthew Chamberlain prend la direction générale du LME à l’issue de trois mois d’intérim. Il devra continuer à faire évoluer l’entreprise, bousculée par l’essor du digital et de la concurrence.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Un nouveau patron pour le London Metal Exchange

C’est un ingénieur informatique âgé de 35 ans, Matthew Chamberlain, qui prend la direction générale du London Metal Exchange (LME), la place de marché qui assure 80% des échanges de contrats à terme sur les métaux non-ferreux dans le monde, annonce son propriétaire, Hong Kong Exchanges and Clearing Limited (HKEX). Après un passage dans l’univers bancaire, où il a notamment conseillé HKEX lors de sa procédure d’achat du LME, il a rejoint la bourse des métaux en 2012 en tant que directeur d’exploitation. Depuis la fin du mois de janvier 2017, il assurait la direction générale du LME par intérim suite à la démission brutale de Garry Jones. "L’expérience et la connaissance du LME de Matthew signifient qu’il est particulièrement adapté pour diriger l’entreprise dans la prochaine étape de son évolution", s’est réjoui le directeur général de HKEX, Charles Li.

Baisse des volumes

Entouré du directeur général de la chambre de compensation LME Clear, Adrian Farnham, et du nouveau responsable du développement James Proudlock, Matthew Chamberlain devra continuer à faire évoluer l’entreprise, qui fête cette année ses 140 ans. Après avoir réformé le fonctionnement des entrepôts – dont Indices & Cotations publie l’état des stocks - Matthew Chamberlain aura pour mission de remédier à la baisse des volumes échangés, qui ont diminué de 7,7% en 2016, contre une hausse de 34% chez CME Group. Les volumes journaliers moyens sur le LME ont diminué de 4,6% au premier trimestre 2017, d’après le Financial Times.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le LME, qui dispose toujours d’une salle d’échanges physiques, le Ring, doit également mener à bien ses efforts de digitalisation. L’essor du trading à haute fréquence bouscule ce schéma. La politique tarifaire pratiquée par la bourse des métaux est également questionnée pour stopper la baisse des volumes. HKEX suit de près l’actualité de sa filiale londonienne : elle avait déboursé 2,2 milliards de dollars, en 2012, pour l’acquérir, au détriment de… CME Group.

0 Commentaire

Un nouveau patron pour le London Metal Exchange

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS