Technos et Innovations

Un bureau virtuel sécurisé

Publié le

Dossier Conçu par des ingénieurs spécialistes de la sécurisation des réseaux, Centercard permet l'émergence du bureau virtuel.

Un bureau virtuel sécurisé

Sommaire du dossier

Téléphoner ou échanger des données via Internet d'un bout à l'autre du monde en toute sécurité, c'est ce que propose Centercard aux hommes d'affaires. Pour mettre au point ce système de cryptage validé par carte à puce, il a fallu cinq ingénieurs avec dix années d'expertises dans la sécurisation des réseaux pour le militaire et le multimédia. " Nous avons réuni leurs compétences en juin 1998 pour réfléchir sur l'innovation susceptible de trouver son marché ", témoigne Eric Lantonnet, gérant actionnaire de 7 ways. Il s'est associé dans l'aventure avec Olivier Hoch, spécialiste de la gestion de projets high tech chez Texas Instruments, créateur d'un outil d'intelligence économique, et d'Edouard Galéra, autre routard de la sécurisation électronique (mise en place du système de contrôle d'accès du Parlement européen, de bases aériennes de l'US Air Force...) Après avoir développé des solutions de sécurisation d'accès à Internet pour le développement du commerce électronique, l'équipe décide, en janvier 1999, de concentrer son effort sur un système de communication sécurisée par carte à puce. Ainsi a été conçu un lecteur de cartes à puce à la norme ISO 7816 destiné au cryptage d'informations, et d'un coût favorisant sa plus large diffusion. " Grâce à une plate-forme de ressources Internet sécurisée - intégrant un système de messagerie unifiée (téléphone, fax, e-mail, courriers scannérisés, agenda), de la visiocommunication interactive et des outils de travail (interface, paie, gestion...) -, l'homme d'affaires transporte avec lui son bureau à travers le monde. " Le produit répond aux entreprises ayant de forts besoins de mobilité, aux sociétés à établissements multiples et aux travailleurs indépendants. Après avoir déposé la marque et l'adresse centercard.com auprès de l'Internic, 7 ways a obtenu un cofinancement de l'Anvar pour engager l'étude de faisabilité sur la diffusion de ce " bureau virtuel " par l'intermédiaire des centres d'affaires où se trouve la clientèle potentielle. Le développement du produit nécessite un investissement d'au moins 25 millions de francs. Mais l'équipe a su convaincre des investisseurs. " Dès l'automne, nous allons lever trois tranches de 1,8 million de francs. " Centercard, lui, sera commercialisé dès la fin de l'année, par le biais de franchises dans les centres d'affaires assurant une diffusion rapide du produit. Michel Bovas L'innovation Le système Centercard offre, grâce à la sécurisation des informations, le développement du travail à distance pour hommes d'affaires en déplacement. L'entreprise Date de création juin 1998. SARL au capital de 100 000 francs détenu à 40 % par Eric Lantonnet, à 40 % par Olivier Hoch et à 20 % par Edouard Galéra. Chiffre d'affaires prévisionnel pour 1999 : 1,8 million de francs (14,4 millions de francs en 2000). Effectif 9 personnes (36 prévues en 2000). Localisation : Sophia-Antipolis.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte