Un ancien élève de Cédric Villani parmi les médaillés Fields 2018

Les lauréats Fields ont été désignés à Rio de Janeiro. L’un d’eux est Alessio Figalli, thésard sous la supervision de Cédric Villani en 2007.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Un ancien élève de Cédric Villani parmi les médaillés Fields 2018
Alessio Figalli, médaillé Fields 2018, a fait son doctorat sous la supervision de Cédric Villani.

Au cours du Congrès international des mathématiciens tenu à Rio de Janeiro ce mercredi 1er août, l’Union internationale des mathématiques a annoncé ses quatre nouveaux médaillés Fields. Décernée tous les quatre ans depuis 1936, la médaille Fields est réservée aux mathématiciens âgés de moins de quarante ans et dont les travaux ont grandement contribué à la discipline.

Cette édition 2018 n’a pas été chiche en diversité : pour la première fois organisée dans un pays émergent, elle a récompensé l’anglais originaire du Kurdistan iranien, Caucher Birkar, l’australien d’origine indienne Ashkay Venkatesh, l’italien Alessio Figalli, et l’allemand Peter Scholze. Cependant, aucune lauréate n’a été nommée après l’iranienne Maryam Mirzakhani en 2014, première femme médaillée, morte en 2017.

application météorologique

Formé entre la France et l’Italie, Alessio Figalli a obtenu son doctorat sous la supervision de Cédric Villani à l’Ecole normale supérieure de Lyon en 2007. A part lui, tous les lauréats étudient une branche particulièrement théorique des mathématiques : la géométrie algébrique, reliant deux entités intemporelles des maths. Il s’agit donc d’utiliser les équations des algèbres pour faire de la géométrie, comme résoudre la forme d’une parabole et, inversement, appliquer la géométrie à l’algèbre.

Si ces thèmes semblent relever du fondamental, la recherche qu’effectue Alessio Figalli se prête plus aux applications. Professeur à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich, l’homme de 34 ans a bénéficié à la météorologie : en cherchant à comprendre la dynamique de transport optimale des nuages, qui expliquerait leur évolution suivant la température.

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS