Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

UMI vous dit si votre innovation a de l'avenir... ou pas

Aurélie Barbaux , ,

Publié le

UMI vous dit si votre innovation a de l'avenir... ou pas © D.R.

Les entreprises citées

Ce brevet a-t-il un intérêt ? Cette invention a-t-elle un marché ? Quel est le bon prix pour ce produit innovant ? C’est pour aider les professionnels de l’innovation et de la valorisation à répondre à ces questions que Xavier Levesy et Louis Veyret, deux experts en conseil en innovation, ont créé, à Lyon, la start-up United Motion Ideas (UMI) en 2013. Leur idée : développer des algorithmes capables de repérer sur les réseaux sociaux, à partir de mots clés liés, des experts qui pourraient avoir un avis sur une potentielle innovation, afin d’établir un rapport détaillé sur le marché, la concurrence, le prix, les freins… Ils ont recruté six développeurs.

Après avoir testé les algorithmes sur des innovations d’EDF, de Schneider Electric et d’Aquasure, ils ont lancé la plate-forme UMI en avril 2016. Pour 7 000 euros et trois semaines, un responsable de l’innovation d’une entreprise, d’une start-up, d’une Satt (Société d’accélération de transfert de technologies) ou d’un fonds d’investissement peut, après avoir décrit son invention, brevet ou idée de nouveau produit, obtenir une évaluation détaillée par les pairs de son projet. UMI s’engage à recueillir par e-mail l’avis de 30 à 100 experts dans le monde avec leurs commentaires positifs ou leurs objections constructives sur l’innovation, leurs idées sur des utilisations alternatives, les clients potentiels, le prix… UMI fournit au client un rapport sous la forme d’une infographie rassemblant toutes les informations pertinentes recueillies, avec l’ensemble des verbatim et les coordonnées des gens qui ont répondu.

En mai 2016, UMI a levé 700 000 euros auprès d’un investisseur privé, qui s’ajoutent aux 300 000 euros de prêt à taux zéro d’aide à l’innovation de Bpifrance. Les Satt Nord et Grand Est, Schneider Electric, l’IFP Énergies Nouvelles et le GIE Matinol sont déjà clients.

 

L’innovation

L’intelligence de la plate-forme réside dans ses algorithmes. Ceux-ci repèrent, sur les réseaux sociaux, à partir de mots clés, les professionnels qui devraient être intéressés par une innovation. Puis ils reconstituent leurs e-mails professionnels et automatisent la gestion des questionnaires.

 

l’opportunité

Les 14 sociétés d’accélération de transfert de technologies (SATT), qui ont sorti 1 083 technologies des laboratoires de recherche, cherchent maintenant à les valoriser.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle