Environnement

Trois technologies d’Air Liquide bonnes pour le climat labellisées Solar Impulse

Julien Cottineau , , , ,

Publié le

La fondation Solar Impulse a décerné des labels "Efficient solution" à trois technologies d’Air Liquide. Waga Energy, spin-off d’Air Liquide, a aussi obtenu un label.

Trois technologies d’Air Liquide bonnes pour le climat labellisées Solar Impulse
Bertrand Piccard, président de la Fondation Solar Impulse félicite Pierre-Etienne Franc, vice-président Air Liquide Hydrogène Energie
© Air Liquide

Le géant français des gaz industriels a obtenu le 5 mars le label "Efficient solution" de la fondation Solar Impulse pour trois de ses technologies. Le label, qui distingue des solutions permettant de protéger l’environnement tout en étant rentables, a ainsi été attribué à la solution Nexelia d’Air Liquide. Cette technologie intervient dans la fusion du métal par le biais de lances à oxygène connectées, lesquelles permettent de contrôler et d’ajuster en temps réel l’injection d’oxygène dans les hauts fourneaux pour la production de fonte.

L’Eco-chiller d’Air Liquide a été récompensé pour son potentiel de réduction d’émissions de CO2 et de génération d’économies. Cet éco-refroidisseur permet de recycler le froid généré par le gaz lorsqu’il passe de l’état liquide à l’état gazeux, et de récupérer cette énergie pour une utilisation immédiate. Enfin, Air Liquide a reçu le label pour une solution de récupération d’énergie grâce à la cryogénie. Elle permet de valoriser les pertes énergétiques lors du passage de gaz à haute pression dans le réseau de canalisations, en les  transformant en hydrogène liquide et en gaz naturel liquéfié.

Un label pour la spin-off d'Air Liquide

La fondation Solar Impulse a par ailleurs décerné un quatrième label à la start-up grenobloise Waga Energy, un spin-off d’Air Liquide, pour sa Wagabox. Cette unité d’épuration installable en décharge permet, grâce à une technologie de séparation membranaire puis de distillation cryogénique, de purifier et de valoriser le biogaz produit par la décomposition des déchets en biométhane. Lequel est directement injectable dans le réseau de gaz naturel. Aujourd’hui, 6 Wagabox sont installées en France mais selon Mathieu Lefebvre, le PDG de Waga Energy, "le marché est immense sachant qu’il y a plus de 20 000 décharges dans le monde".

Ces quatre technologies labellisées font partie des plus de 600 solutions dans le pipeline de la fondation Solar Impulse, dont 86 sont labellisées. Fondée par le psychiatre et aviateur suisse Bertrand Piccard dans la foulée de l’aventure de l’avion solaire Solar Impulse, cette fondation a engagé en 2016 un programme, baptisé l’Alliance mondiale pour les solutions efficientes, visant à identifier et promouvoir 1 000 technologies innovantes destinées à protéger l’environnement et conjointement à créer de la valeur. Bertrand Piccard insiste sur la "crédibilité des technologies, leur contribution à protéger l’environnement, et leur rentabilité économique. Il faut garantir la rentabilité de ces solutions pour séduire l’économie et les politiques".

Pour l’obtention du label "Efficient solution", chaque solution est scrutée à la loupe par des experts indépendants, issus notamment des plus de 1 650 membres de la fondation Solar Impulse, qu’il s’agisse de start-ups ou de grandes entreprises. Dans ce cadre, Air Liquide a ainsi assigné une quarantaine de ses collaborateurs pour contribuer à ces expertises. Pour garantir l’indépendance, ces experts n’examinent pas leurs propres solutions.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte