Trois questions sur la technologie de géolocalisation avancée AML

La mort de Simon Gautier, un randonneur retrouvé sans vie au nord de l'Italie le 18 août 2019, a lancé une polémique sur l'absence de technologie de géolocalisation récente dans certains pays. La "localisation mobile avancée", ou AML, a été adoptée par onze Etats membres de l'Union Européenne, mais ni par la France ni par l'Italie. Ce système vise à donner directement la localisation très précise de l'appelant aux secours, lorsque est composé un numéro d'urgence national ou européen. Mais d'ici à 2020, l'AML sera obligatoire dans toute l'Union Européenne. L'Usine Nouvelle répond à trois questions sur cette technologie.

 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Trois questions sur la technologie de géolocalisation avancée AML
L'unique but de la localisation mobile avancée est d'améliorer la géolocalisation des appels de secours.

On aurait pu penser que se munir de son téléphone portable en randonnée solitaire nous couvrait de certains risques, comme le fait de chuter ou d'être perdu. Le cas de Simon Gautier, randonneur français retrouvé mort en Italie le 18 août 2019, a démontré le contraire. Il avait appelé les secours suite à une mauvaise chute d'une falaise. A peine quelques mots prononcés, son téléphone s'éteignait. Son corps sans vie a été retrouvé après plusieurs jours de recherches.

La tragique nouvelle a suscité de la colère de la part de ses proches notamment sur la durée qu'ont mis les secours à activer les procédures de recherches, soit 9 jours. "On pouvait faire plus et, surtout, les efforts qui ont été faits ces derniers jours auraient dû être faits dès le 9 août", a déclaré l'un de ses amis aux médias italiens.

En effet, les autorités locales ont mis plusieurs jours pour repérer la position de Simon Gautier. Elles ne sont pas équipées d'un système de géolocalisation automatique des appels qui leur sont destinés. Elles ont dû utiliser les données récupérées par les antennes relais. Ces dernières n'ont permis de ne fournir qu'une zone beaucoup trop vaste à explorer. Certains ont avancé l'idée selon laquelle le système de localisation mobile avancée (AML) aurait considérablement aidé les recherches. Mais, de quoi parle-t-on ?

1 - Qu'est-ce que la technologie de "localisation mobile avancée" ?

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement