Trois PME améliorent le coq iconique de la French Fab

C’était sa première sortie. Le coq bleu de la French Fab de deux mètres, amélioré par le travail collaboratif de trois PME industrielles, a été dévoilé à l’occasion du salon Bpifrance Inno Génération. Plus qu’un porte-étendard, Sodistra, Vlad et Sophia Engineering en font un symbole de la manière dont les PME doivent jouer collectif pour accélérer leur business.

Partager
Trois PME améliorent le coq iconique de la French Fab
Vincent David, président de Sophia Engineering, Erwan Coatanéa, président de Sodistra et Jean-Louis Jarry, président de Vlad, ont réuni leurs savoir-faire pour connecter le coq de la French Fab.

"Ce coq, il ne faisait rien !" Trois dirigeants de PME industrielles se sont donc lancé un défi, lors de la dernière foire de Hanovre, en Allemagne. Le grand coq bleu de deux mètres de haut de la French Fab, sous la bannière de laquelle ils étaient réunis pour ce salon, devait acquérir un peu d’intelligence. Pour y parvenir, ils ont décidé de conjuguer leurs savoir-faire respectifs pour présenter, pour la première fois lors du Salon Bpifrance Inno Génération le 11 octobre, leur "Coq’gmenté".

Erwan Coatanéa, président de Sodistra, un fabricant de centrales de traitement d’air basé à Laval (Mayenne), se charge de la fabrication du coq. C’est lui qui, le premier, a imprimé en 3D l’emblème de la French Fab et qui le décline aujourd’hui dans toutes les dimensions. Jusqu’à en envoyer un exemplaire en Russie, à destination de l’équipe de France de football vainqueure de la Coupe du monde de Football.

Jean-Louis Jarry, le président de Vlad, s’est chargé de donner de la puissance à la bête. Cette PME située près de Tours (Indre-et-Loire) est un fabricant de batteries pour l’univers médical, un marché de niche à forte valeur ajoutée. Il a fourni une batterie spéciale pour le coq.

Vitrine technologique

Enfin, Vincent David, le président de la société d’ingénierie Sophia Engineering, a pris en main l’intégration des technologies dans le coq. "C’est un démonstrateur technologique, confie-t-il. Le coq se déplace sur tous les salons internationaux, il permet de montrer qu’ensemble, il est possible de créer des choses."

Cette vitrine technologique embarque une caméra et des équipements de reconnaissance d’image et de réalité augmentée. II permet de compter les personnes qui passent devant lui, de gérer les données issues de la batterie (courant, ampérage, etc.) et, en chaussant des lunettes de réalité augmentée, de voir en surimpression les différentes technologies dont il est équipé. La mascotte, présente sur tous les stands internationaux de la French Fab, attire l’œil, fait parler d’elle et… des industriels français.

L’initiative, en soi, est anecdotique. Mais les trois dirigeants de PME, fervents adeptes de la French Fab, veulent y voir un symbole. "C’est un démonstrateur de ce que doit être l’industrie française", explique Jean-Louis Jarry, de Vlad. Tous les trois ont bien retenu la leçon que Nicolas Dufourcq, le directeur général de Bpifrance, a martelé à l’ouverture du salon Bpifrance Inno Génération. "Soyez collectifs, insistait-il. Il faut revenir à l’économie du coup de main."

Jouer collectif

C’est ce qu’ils font. "Quand j’entends une entreprise qui a des besoins en énergie, je l’envoie sur Vlad. Quand une autre a besoin d’intégrer des technologies, je l’envoie sur Sophia Engineering", résume Erwan Coatanéa, de Sodistra. Une entraide encore peu commune entre des PME issues de secteurs différents et éloignées géographiquement. "Travailler ensemble permet pourtant de délivrer de la valeur plus rapidement", estime Vincent David.

En trois mois, les équipes des trois PME ont réussi à livrer un coq intelligent. Ils voient toutefois plus loin et espèrent que d’autres PME viendront les rejoindre sur le projet.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingenieur-e Mécanique

Safran - 23/11/2022 - CDI - Poitiers

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Seltz

Construction d'un bâtiment d'accueil au camping Salmengrund Seltz

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS