Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Trois innovations tech pour répondre à la perte d’autonomie

Marion Garreau ,

Publié le , mis à jour le 19/10/2018 À 12H10

Les 11 et 12 octobre, les Mureaux (78) ont accueilli le salon e-Tonomy dédié aux innovations pour l’autonomie. Fauteuil roulant piloté par la pensée, gilet connecté pour prévenir les TMS et orthèses personnalisées imprimées en 3D, L’Usine Nouvelle a repéré trois innovations prometteuses.

La robotique, l’intelligence artificielle ou encore l’impression 3D offrent des perspectives d’innovation considérables dans le secteur du médical. Organisé les 11 et 12 octobre aux Mureaux (78), le salon e-Tonomy a présenté plusieurs innovations technologiques intéressantes pour prévenir ou pallier à la perte d’autonomie, qu’elle soit liée à un handicap, un accident ou au vieillissement. L’Usine Nouvelle en a sélectionné trois, encore au stade de prototypes mais prometteuses.

Un gilet connecté pour prévenir les TMS

Mécanicien de précision pour l’aéronautique, l’automobile ou le médical, la PME française Carta Rouxel, basée à Gargenville (78), a la particularité d'innover aussi dans la lutte contre la dépendance. Deux ans après avoir présenté son projet de véhicule biplace pour personnes valides et en fauteuil (HandiLib), elle a présenté à e-Tonomy un prototype de gilet connecté destiné à prévenir la formation des troubles musculo-squelettiques (TMS). Grâce à ses capteurs, ce gilet enregistre les gestes et postures de celui qui le porte. Avec deux applications à la clé : créer une base de données sur les postures et gestes des salariés pour permettre à une entreprise d’optimiser l’ergonomie de ses postes de travail ou faire évoluer ses process ; permettre à la médecine du travail, en lui envoyant les données collectées, de repérer les personnes risquant de développer des TMS afin de mettre en place une prévention adaptée.

Un fauteuil roulant piloté par la pensée

Il ne s’agit encore que d’un projet étudiant mené par des jeunes de l’association POC de l’école d’ingénieur Epitech, mais il pourrait représenter un gain énorme pour les 1,8 million de personnes qui se déplacent en fauteuil roulant en France. WheelChair est un concept de fauteuil roulant piloté par la pensée. Le principe : un casque de technologie EEG capte les ondes cérébrales de celui qui le porte et les envoie à un algorithme de machine learning qui apprend à reconnaître les ordres de direction pour les traduire en action de pilotage du fauteuil. Un concept prometteur mais qui demande d’entraîner l’algorithme aux modes de pensée de chacun afin qu’il soit précis et réactif dans sa détection des ordres.

Des orthèses personnalisées produites en seulement 8h

Imaginé par des étudiants de l’école d’ingénieurs Léonard de Vinci, (ESILV), le projet M3D veut rendre les orthèses plus accessibles et améliorer le confort des personnes qui les portent (pour soulager un traumatisme articulaire par exemple). Alors qu’une orthèse personnalisée coûte environ 900 euros et peut mettre plusieurs jours à être réalisée, M3D les créé par impression 3D en seulement 8 heures et pour un coût limité. Pour cela, l’intéressé filme via une caméra 3D installée sur un iPad la partie du corps concernée (le projet teste pour l’instant les orthèses pour genou) et envoie les images à un algorithme qui compare le nuage de points capté sur ces images à un modèle d’orthèse générique afin de créer un modèle personnalisé. Reste ensuite à envoyer ce modèle 3D à deux imprimantes Pulsar qui impriment chacune la partie haute et basse de la prothèse, ensuite assemblées et recouvertes de mousse ou de gel. Pour faire aboutir leur projet, les étudiants vont notamment devoir travailler sur les matériaux utilisés et leur logiciel pour garantir la robustesse mécanique de la prothèse.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle