Tout le dossier Tout le dossier

[Tribune] Télétravail: l’industrie manufacturière doit miser sur la digitalisation

Pour répondre aux enjeux écologiques comme aux impératifs sanitaires de distanciation sociale, et maintenir les activités économiques à flot, le télétravail a démontré ses atouts pendant le confinement. Confrontée à des enjeux majeurs de continuité de production, l’industrie manufacturière devra sans doute y avoir de plus en plus recours à l’avenir. Et c’est possible. A condition d’avoir mis en place une infrastructure digitale solide.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Tribune] Télétravail: l’industrie manufacturière doit miser sur la digitalisation
Le télétravail a démontré ses atouts pendant le confinement.

En quelques mois, le recours au télétravail s’est largement accru, au point que beaucoup s’interrogent aujourd’hui sur sa généralisation. Dans les industries manufacturières, par nature productives, on s’interroge néanmoins : le télétravail peut-il devenir une réalité au-delà des équipes administratives et de direction ?

En effet, la fabrication est intrinsèquement liée au monde physique : hommes et machines y transforment la matière première en produits.

Mais cette réalité ne doit pas laisser inertes ou désemparées les industries manufacturières. Sans envisager des usines sans hommes, automatisées de bout en bout, il est d’ores et déjà possible de s’appuyer sur des outils éprouvés pour actionner ou accélérer une transformation propice à absorber les chocs, à améliorer les processus et à faciliter le télétravail au moins partiel pour tous les opérateurs.

La pandémie nous l’a encore démontré, le futur du travail s’articulera sur deux jambes : les hommes et la technologie. Dans l’industrie manufacturière, cette réalité viendra sans doute entériner les concepts de quatrième révolution industrielle et d’usine intelligente.
Pour y parvenir et envisager des opérateurs de plus en plus en capacité de programmer, d’actionner et de contrôler à distance les processus de fabrication, il faudra d’abord miser sur un ERP solide. Quand il n’est pas déjà en place, c’est la première étape à envisager pour harmoniser et gérer dynamiquement les processus internes à une entreprise, depuis les ressources humaines jusqu’à l’approvisionnement et la distribution, en passant par la gestion comptable.

Dans une usine de fabrication, il faudra ensuite déployer un IoT approprié. Capteurs et dispositifs bien disposés vont ainsi permettre de monitorer plus finement l’outil industriel. Et puisque cet internet industriel des objets (IIoT) engendre une collecte de données, il sera nécessaire de gérer cette manne pour analyser les plus pertinentes. Et envisager des actions d’amélioration.

Qui dit distance, dit partage

Mais automatisation et connectivité industrielles ne peuvent, seules, assurer l’agilité des industries manufacturières et leur résilience en cas de crise. Il faut évidemment embarquer tous les collaborateurs.

Pour leur permettre d’interagir efficacement avec ce nouvel environnement robotique et numérique, il est impératif de former les opérateurs. Parfois leur métier sera conduit à profondément évoluer, et un accompagnement à la mesure est central, économiquement, socialement et humainement.

Et puisqu’on envisage dans cette tribune la question du recours au télétravail, là encore la formation et la communication seront déterminantes. La gestion d’opérations de manière autonome et la collaboration à distance, tout comme l’accroissement des interactions homme-machine, requièrent une excellente maîtrise des technologies de l’information et de la communication et un équipement adapté.
Création d’un environnement connecté, traitement efficace des données et partage des savoirs et connaissances : autant d’étapes, parfois d’efforts, qui pourront non seulement optimiser les process des industries manufacturières, mais aussi offrir de nouvelles perspectives à leurs collaborateurs. Beaucoup pourraient se réjouir de ne plus avoir à se rendre chaque jour à l’usine ou l’atelier, et se satisfaire d’être enfin en position d’égalité par rapport aux travailleurs en col blanc.

Antoine Labuche, Responsable commercial Industrie 4.0 chez Ad Ultima Group.

Les avis d'experts sont publiés sous l'entière responsabilité de leurs auteurs et n'engagent en rien la rédaction de L'Usine nouvelle.

0 Commentaire

[Tribune] Télétravail: l’industrie manufacturière doit miser sur la digitalisation

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Santé au travail

L’accident de télétravail est-il un accident du travail comme un autre ?

RH

[Etude] "Le télétravail déteste la créativité", observe Jean Pralong, professeur de RH

Le blog des experts des neurosciences

Cerveau et changement: pourquoi a-t-on dû attendre une crise pour passer au télétravail ?

Matières premières

Suez signe un accord de télétravail post-Covid pour deux jours par semaine

Éco - social

Le télétravail, un choc sur l'immobilier d'entreprise

Social

[Télétravail] Comment contester votre venue au bureau si votre employeur insiste ?

RH

Un test pour mesurer l'aptitude et les compétences des salariés pour le télétravail

RH

[Chronique RH] Nos conseils pour réussir l'épreuve du télétravail

RH

"Le télétravail est plus une affaire d'accompagnement psychologique que de logistique technique", Thibaut Champey (Dropbox France)

RH

8 conseils de Serena Borghero (Steelcase) pour bien télétravailler et un bonus pour les managers d'équipe en télétravail

RH

[Podcast Femme & innovation] "Après le confinement, le travail va continuer à sortir du bureau et s'exercer dans une pluralité d'endroits" Céline René (ReSpace)

RH

[Vidéo] Télétravail pour tous : stop ou encore ?

L'interview management

[Interview management] "Le confinement pourrait favoriser l'émergence d'organisations où enfin l’autonomie et la confiance l’emporteront sur la bureaucratie"

RH

[Etude] Les zones d'ombre du télétravail de plus en plus exposées

Social

Pagaille autour des nouvelles règles du télétravail

RH

[Vu sur le Web] Le télétravail, un privilège qu'il faudra taxer ?

Économie

Dans quels cas le télétravail ne sera pas obligatoire "cinq jours sur cinq" ?

Social

[Télétravail] Total dément avoir demandé à ses salariés de venir deux jours par semaine au bureau

Social

Novartis France négocie pour un télétravail à 100%

Les Experts de L'Usine

[Avis d'expert] Sécurité : les entreprises sont-elles prêtes pour le télétravail ?

Social

Le coût du télétravail en négociation

Social

Employeur, Etat ou salarié, qui doit prendre en charge les coûts du télétravail ?

Social

Au moins trois jours de télétravail sur les sites tertiaires de Renault

RH

La généralisation du télétravail massif, nouveau Graal des directions des ressources humaines ?

RH

[Etude] Les DRH convertis au télétravail. Enfin !

Social

Les salariés de PSA inquiets de la généralisation du télétravail

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS