Technos et Innovations

Thierry Mandon annonce une sélection resserrée d'instituts Carnot

Publié le

Thierry Mandon, le secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et la Recherche, a révélé la liste des instituts Carnot labellisés dans le cadre de l’appel à projets 3. Quelques nouveaux, quelques disparus, et 9 "tremplins Carnot" - une nouveauté- soit des projets non retenus mais bénéficiant d’un soutien financier pour une phase préparatoire de trois ans.

Thierry Mandon annonce une sélection resserrée d'instituts Carnot © francis vgouroux perspective

Le secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieure et la Recherche, Thierry Mandon, a choisi la réunion annuelle des Instituts Carnot pour révéler la liste des lauréats du troisième appel à projets. Né en 2006 pour favoriser les partenariats et transferts de technologies entre la recherche et l’industrie, le label "Institut Carnot" est attribué à des centres de recherches ou des groupements de laboratoires axés sur un thème. Les structures labellisées Carnot reçoivent de l'ANR un abondement financier calculé en fonction du volume des recettes tirées des contrats de recherche partenariale.

Pour le troisième appel à projets, le jury indépendant a labellisé 29 Instituts (contre 34 dans la vague précédente). Auxquels s’ajoutent 9 "tremplins Carnot", nouvelle catégorie qui sélectionne des projets d’Instituts, soutenus sur trois ans à raison de 200 000 euros par an, afin de les aider à atteindre les exigences du label Carnot, en termes d’organisation et de plan d’action.

"45 dossiers ont été déposés pour l’appel à projets Carnot 3", s’est félicité Thierry Mandon, y voyant une confirmation du succès de la formule. Il y a donc bien eu sélection, puisque 29 Instituts seulement ont cette fois obtenu le label.

Les disparus des Carnot 3 sont le CSTB, l’Ifremer Edrome, l’Onera ISA et le Laas (qui n’a pas souhaité re-candidater). Le nouveau venu est l’Institut Plant2 Pro. D’autres Instituts des Carnot 2 ont été fusionnés, ou réintégrés partiellement dans un autre, ou ont seulement changé d’appellation (ICSA devient France futur élevage).

Des bébés carnots

La grande nouveauté des Carnot 3 est la création des "tremplins Carnot", soit un dispositif destiné à aider les projets jugés pas assez mûrs pour accéder au label. Parmi les 9 "tremplins", on note la sélection de l’Institut Pierre-Gilles de Gennes (IPGG), alliance de 15 équipes de recherche qui se consacrent à la microfluidique et à ses applications dans l’énergie, le biomédical, l’environnement… L’UPMC (Université Pierre et Marie Curie), à Paris, bénéficie de deux tremplins : Interfaces (sur le thème : l’Homme et le monde numérique), et Smiles (Sciences mathématiques pour l’innovation).

La liste complète des lauréats est disponible sur le site des Instituts Carnot. Les Instituts Carnot représentent aujourd’hui un budget global de 2,2 milliards d’euros, et 450 millions d’euros de contrats de recherche financés par les entreprises (ce qui les met au niveau des Instituts Fraunhofer allemands).

Thierry Mandon a par ailleurs annoncé qu’un nouvel appel à projets -Carnot 4- sera lancé dans 18 mois.

Thierry Lucas

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

08/07/2016 - 22h01 -

L'Onera qui perd son label...
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte