Technos et Innovations

Thales dévoile son nano-neurone artificiel

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Thales dévoile son nano-neurone artificiel
Julie Grollier, chercheuse à l’unité mixte CNRS-Thales.
« C’est une percée prometteuse dans l’intelligence artificielle », se félicite Marko Erman, directeur de l’innovation chez Thales. L’unité mixte de physique CNRS-Thales de Palaiseau (Essonne) a présenté le 19 septembre à la presse le nano-neurone artificiel mis au point par ses chercheurs, en collaboration avec des Américains et des Japonais. Ce nano-neurone, constitué de deux couches de métal ferromagnétique (qui peut être aimanté comme le fer) séparées par une barrière d’isolant, a la forme d’une colonne de quelques centaines de nanomètres de hauteur et environ 100 de diamètre. Voilà pour le nano. Pourquoi neurone ? Essentiellement parce que, comme dans un neurone du cerveau, un signal à l’entrée du nano-neurone ne déclenche une réponse[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte