Tesla travaille à un système de chargement des batteries de ses berlines en 15 minutes chrono

La marque californienne Tesla souhaite proposer aux utilisateurs de ses véhicules un "plein" un peu particulier. Quinze minutes pour tout changer. Remplacer la batterie vide par une pleine.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Tesla travaille à un système de chargement des batteries de ses berlines en 15 minutes chrono

Le moins que l'on puisse dire est que l'objet est central pour Tesla. La batterie, ou plutôt son rechargement, reste l'un des enjeux qui permettra de déclencher l'envolée des ventes de ses Model S et X ou encore de son véhicule "grand public", le Model 3. La marque de voitures électriques d'Elon Musk s'est vu validé en fin de semaine dernière par l'office des brevets américains (USPTO), le dépôt d'un nouveau brevet et détaillant un système d'échange des batteries ultra-rapide. Le document fait état d'une option qui permettra aux techniciens de changer la totalité du bloc d'alimentation en 15 minutes, détaille la revue spécialisée Tech Crunch.


Crédit: capture du dossier du projet de Tesla enregistré par l'USPTO

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Une minute 30 secondes déjà en 2013

L'idée d'un mode de rechargement des batteries des berlines de Tesla n'est pas une idée neuve pour le constructeur américain. Dès la fin de l'année 2013, Elon Musk avait présenté un système de batteries interchangeables pour la berline Model S (voir vidéo ci-dessous). L'idée : proposer aux utilisateurs de Tesla un "plein" en une minute et 30 secondes, lors de la démonstration, en remplaçant tout simplement la batterie vidée par une pleine. Le patron de la marque semblait sérieusement y croire, visant directement la clientèle premium de Tesla, prête à débourser le montant d'un plein d'essence pour chaque changement de batterie. Des tests grandeur nature devaient démarrer un an plus tard avec une première station en Californie permettant à quelques utilisateurs sélectionnés de tester ce système. Et depuis silence radio sur le sujet puisque Tesla a décidé de se focaliser sur ses superchargeurs.

S'agissant du nouveau système en cours de développement, le brevet énonce que celui-ci sera mobile et facilement installable en stations-service ou en garage. Les annexes du dossier de brevet déposé détaillent par ailleurs que le système, destiné initialement aux Model X et S, pourrait être étendu à d'autres applications.

Le précédent projet en images:

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS