Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Tesla Roadster 3.0, batteries interchangeables, superchargeurs en France... c'est Noël chez Tesla

, , , ,

Publié le , mis à jour le 30/12/2014 À 09H07

Vidéo Le constructeur autombile californien Tesla a réalisé plusieurs annonces en ce mois de décembre 2014 : les propriétaires du premier véhicule commercialisé par la marque de voitures électriques, la Roadster, vont bénéficier d'une bouquet d'améliorations permettant notamment d'augmenter l'autonomie de 50%. Les tests du programme "Battery Swap" de batteries interchangeables pour la berline Model S débutent en Californie et le déploiement des superchargeurs s'accélèrent en Europe et en France en particulier.

Elon Musk se serait-il pris pour le père Noël. Le patron et fondateur de Tesla a indiqué le 19 décembre sur son compte Twitter le début des tests de son programme de batteries interchangeables.

Quelques jours plus tard, il annonce que la marque américaine de voitures électriques va proposer aux utilisateurs de son premier modèle, la Roadster, un bouquet d'améliorations avec notamment une autonomie de la batterie augmentée de 50%.

Ce lundi 29 décembre enfin, Tesla annonce l'ouverture de deux nouveaux superchargeurs, à Toulouse et à Nancy, portant à 16 le nombre de stations en France, 116 en Europe. Retour sur ces trois annonces.

 

Le "Battery Swap" en test

En décembre 2013, Elon Musk avait présenté un système de batteries interchangeables pour la berline Model S (voir vidéo ci-dessous). L'idée : proposer aux utilisateurs de Tesla un "plein" plus rapide - une minute et 30 secondes lors de la démonstation - que pour un véhicule essence en remplacant tout simplement la batterie vidée par une pleine. Un système bien connu en France puisque Renault avait investi massivement, et sans doute trop tôt, dans l'entreprise israelienne Better Place qui avait développé ce concept sans que cela se traduise par un succès commercial (Better Place a déposé le bilan en mai 2013).

Mais Elon Musk y croit et ce service pourrait en effet séduire la clientèle premium de Tesla, prête à débourser le montant d'un plein d'essence pour chaque changement de batterie. La marque vient ainsi d'annoncer que les premiers tests grandeur nature vont débuter en cette fin d'année 2014 avec une première station en Californie permettant à quelques utilisateurs sélectionnés de tester ce système.

Une mise à jour pour la Roadster

Si le système de "Battery Swap" ne concernera que les Model S, du moins dans un premier temps, Tesla n'oublie pas les utilisateurs de son premier modèle commercilisé : la sportive deux places Roadster. La marque a en effet annoncé que ces véhicules vont recevoir un bouquet d'améliorations. Grâce aux progrès réalisés avec le développement de sa berline, Tesla souhaite en effet faire profiter ses premiers clients d'une meilleure technologie de batterie (passant de 53 à 70 kWh), d'une meilleure aérodynamique et de nouveaux pneumatiques, freins et trains roulants. Ces améliorations doivent permettre à la Roadster de gagner 50% d'autonomie, elle passerait théoriquement de 460 à 640 kilomètres.

Le déploiement de superchargeurs s'accélère en Europe

Tesla chouchoute également ses clients européens. La marque vient ainsi d'annoncer l'ouverture de deux nouvelles stations Superchargeurs, ses bornes de recharge rapide (50% de charge en 20 minutes) utilisables gratuitement par ses clients, à Houdemont près de Nancy et à Castelnau-d’Estrétefonds près de Toulouse. "Ces deux Superchargers viennent s’ajouter au réseau déjà existant de 116 stations en Europe, dont 16 en France", indique Tesla dans un communiqué. Avec le doublement en moins de trois mois de son réseau de chargeurs rapides en Europe, la marque indique qu'il est désormais possible de rejoindre la Côte d'Azur depuis la Scandinavie.

Le réseau de superchargeurs Tesla en 2016

Julien Bonnet

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

29/12/2014 - 22h29 -

On peut toujours ironiser sur Tesla, mais ils prouvent qu'ils n'abandonnent ni méprisent leurs clients, et ce n'est pas le cas de la plupart de ses concurrents qui croient que leurs clients ne les quittent pas. Funeste erreur pour certains. Dans la plupart des cas un client perdu c'est un client que ne revient plus. Les constructeurs automobiles européens sont de ceux qui manquent le plus de culture client. Même en Allemagne, pays ou le nationalisme et préférence nationale priment, la confiance s’effrite. En France c'est pire. Exemple: Malgré l'effort que Renault à mis pour sortir la meilleur qualité de son modèle Laguna III, elle ne se vend pas. Renault paye cher le mépris réel de ses anciens clients qui l'ont abandonné et la mauvaise image de marque qu'il s'est forgé.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle