Terrorisme, les entreprises veulent des assurances plus complètes

Les attentats en France et à l’étranger amènent les entreprises à réfléchir à leurs polices d’assurances. A l’occasion des rencontres de l’Amrae, les risk managers ont fait part de leur souhait d’avoir des offres mieux packagées et plus internationales.

Partager

Photo Pascal Guittet

Les événements tragiques du 13 novembre à Paris ont réveillé l’inquiétude des risk managers. A l’occasion des rencontres de l’Association pour le management des risques et des assurances de l’entreprise (Amrae) à Lille, les responsables du risque dans les entreprises se sont penchés, avec leurs courtiers et assureurs, sur la manière d’aborder la garantie contre le risque terroriste.

A l’issue de ces rencontres professionnelles, une revendication émerge. Des progrès doivent être faits de la part des compagnies d’assurance pour mieux couvrir ce risque. Notamment pour simplifier l’offre, le terrorisme recouvrant une multiplicité de risques (dommages directs, dommages à des tiers, pertes d’exploitation, etc.).

"Quand un risk manager dois expliquer à son dirigeant d'entreprise que tel risque est couvert par la responsabilité civile, tel autre n’est couvert que partiellement, etc. Il ne le comprend pas, déclare Gaëtan Lefèvre, risk manager de CMI Groupe. Il veut seulement savoir quels sont les risques et comment on les couvre. Les assureurs doivent nous aider à communiquer dessus."

Couvrir plusieurs pays

Cette demande pour une offre plus packagée et plus complète est d’autant plus importante pour les grandes entreprises, présentes dans plusieurs pays. En France, les polices d’assurance dommages couvrent le risque terroriste depuis la loi de 1986. Et depuis 2002, ce risque est financé par l’intermédiaire du groupement d’intérêt économique d’assureurs Gestion de l’assurance et de la réassurance des risques attentats et actes de terrorisme (Gareat), garanti par l’Etat.

Reste les pays où de tels dispositifs n’existent pas. "Ce dont les entreprises auraient besoin, c’est d’une offre complète en assurance de violences politiques couvrant, partout dans le monde, les dommages directs et les pertes d’exploitation", soutient Paolo Crestani, le directeur du développement de Diot, le courtier en assurances.

Les entreprises souhaitent par ailleurs que les garanties contre le terrorisme s’étendent à d’autres types de risques. Comme les dommages immatériels non consécutifs à un événement. Le cas s’est présenté suite aux attentats du 13 novembre 2015 à Paris, avec la perte d’exploitation subie par les commerces environnant suite à la baisse de fréquentation des lieux publics. Pour l’instant, aucune solution ne semble émerger…

Arnaud Dumas

0 Commentaire

Terrorisme, les entreprises veulent des assurances plus complètes

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS