Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

TechnipFMC partenaire de Carbios dans le recyclage du PET, y compris opaque

Laurent Rousselle , , , ,

Publié le

L’entreprise spécialisée dans la chimie verte a signé un contrat avec l'ingeniériste TechnipFMC visant à concevoir un pilote, avant la conception d'un démonstrateur industriel en 2020. D'ici là, Carbios va devoir démontrer sa capacité de recyclage de tous les PET, y compris le PET opaque, dont les volumes en hausse inquiètent la filière recyclage.

TechnipFMC partenaire de Carbios dans le recyclage du PET, y compris opaque
La solution du français Carbios pourra bientôt recycler le PET à l'infini, y compris l'opaque..

Les bactéries, avenir du polyéthylène téréphtalate (PET)? Carbios, société de chimie verte qui développe depuis 2011 une technologie permettant le recyclage du PET, y compris opaque, a signé mardi 27 juin un contrat avec TechnipFMC, société spécialisée dans le management de projets, l’ingénierie et la construction, notamment dans le domaine de la chimie. Objectif, amorcer la phase industrielle de son procédé de recyclage enzymatique pour gagner en crédibilité et prouver aux industriels du recyclage, de la production plastique et aux metteurs en marché, que sa solution de recyclage est prête à réconcilier les pro et les anti PET opaque.

Réconcilier industriels et associations

Car ce plastique ne fait pas l’unanimité, c’est le moins qu’on puisse dire. Emergent dans les emballages, et particulièrement dans les bouteilles de lait, le PET opaque oppose d’une part les industriels, qui mettent en avant ses atouts - 20% d'allègement matière, résistance accrue et fermeture étanche sans opercule en aluminium - et d’autre part les associations de défense de l'environnement et les recycleurs, qui soulignent les freins à sa valorisation (composition, problèmes de tri). Le 27 janvier, l’association Zero Waste Fance avait par exemple adressé une pétition "Halte aux bouteilles de lait non recyclables !" et avait rappelé la nocivité de ces emballages qui représentent aujourd’hui 3 % des bouteilles de lait mais qui pourraient passer à 100 % d’ici 5 à 10 ans, selon les acteurs de la filière. Ségolène Royal, alors ministre de l’Environnement, avait même brandi quelques jours plus tard la menace d'un malus sur les emballages en PET opaque et exigé des éco-organismes en charge un plan de soutien à la création d'une filière de recyclage dédiée.

Des enzymes producteurs de matière vierge

Avec sa solution, Carbios met tout le monde d’accord et promet à tous les PET un bel avenir, puisque son procédé permettra de regénerer une matière équivalente à la matière vierge. Martin Stéphan, directeur des opérations au sein de Carbios explique : "nos enzymes se nourrissent des sources de carbone situées dans les polymères qui constituent le plastique. Ils permettent de revenir au monomère d’origine pour ensuite recréer un polymère pur. Cette opération peut être reproduite à l’infini, en conservant 100% des propriétés du PET, qu’il soit transparent, coloré, complexe…"

En phase d’avant-projet depuis 2011, la société française, qui a déjà levé plus de 20 millions depuis sa création, franchit une nouvelle étape destinée à prouver l’efficacité de son procédé et à créer un modèle industriel reproductible. "Notre collaboration avec TechnipFMC a débuté en mars 2017, explique Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios. Elle porte notamment sur l’acquisition des matériels et la phase de design ; elle débouchera l’an prochain sur la construction d’un pilote qui devra être opérationnel en 2019. Un réacteur de 5000 litres y sera installé pour assurer la dépolymérisation d’environ 5 m3. Ce traitement devrait être dix fois supérieur en 2020, après l’installation d’une usine de démonstration."  Le déploiement industriel pourrait suivre dès 2021, via la commercialisation de licences, en fonction de l’implication des acteurs et de leur investissement sur ce dernier site. Avec une prévision de plus de 100 millions de tonnes de PET à recycler en 2024, selon Smithers Pira, Carbios est confiant dans son avenir.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle