L'Usine Maroc

Surplace en Tunisie

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Surplace en Tunisie © Pascal Guittet
Une énième conférence des investisseurs, "Tunisia 2020", doit se tenir à Tunis, les 29 et 30 novembre, pour tenter de convaincre la communauté internationale de s’intéresser au pays du Jasmin et relancer son économie. Du moins si tout se passe comme prévu. Car depuis quelques semaines, cette nation, qui vit naître le Printemps arabe fin 2010, a replongé dans l’incertitude politique. Le pouvoir du Premier ministre Habib Essid, à la tête d’une coalition hétéroclite depuis seize mois, vacille. Et nul ne sait qui occupera la Kasbah, siège de la primature, dans quatre mois. Alors que les réformes patinent, le président Beji Caïd Essebsi, 89 ans, vient d’appeler, par surprise, début juin, à un gouvernement d’union nationale avant la fin du ramadan (début[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte