Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

"Sur le diesel, il faut dire la vérité", estime la secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Lors d'un entretien avec L'Usine Nouvelle, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher, met les points sur les i des mutations qui attendent une partie de la filière automobile, cadre les responsabilités de l'Etat actionnaire, et précise la mise en oeuvre de la nouvelle initiative "Territoires d'industrie". 

Sur le diesel, il faut dire la vérité, estime la secrétaire d'Etat Agnès Pannier-Runacher
Agnes Pannier Runacher secretaire d'Etat aupres du ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire
© Guittet Pascal

L'Usine Nouvelle. - Avec l’abandon progressif du diesel et l’électrification du parc, comment anticiper de probables difficultés chez les sous-traitants automobiles ?

Agnès Pannier-Runacher. - Il y a deux sujets : celui de la filière électrique et celui du diesel. Sur l’électrique, si on multiplie par quatre les immatriculations, nous passerons de 1,5 % à 6 % des ventes et serons en moyenne à moins de 4 % du parc. Les moteurs thermiques et hybrides ne vont donc pas disparaître du jour au lendemain. En revanche, sur le diesel, la France est passée au même niveau que le reste de l’Europe, à 36 % des véhicules particuliers neufs. La tendance générale est à la baisse. Nous avons repéré tous les sous-traitants de la filière et nous les engageons à travailler sur des plans de transition, sachant que sur certaines gammes de véhicules, il y a toujours un besoin. De même que sur les pièces de rechange, il faudra toujours changer les bougies du parc existant par exemple. Mais[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle