Technos et Innovations

Superstrata, le vélo californien imprimé en 3D et doté d'un cadre monocoque en fibre de carbone

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

Images Le californien Arevo a dévoilé le 13 juillet Superstrata, une gamme de vélos notamment électriques dotés d'un cadre monocoque imprimé en 3D à partir d'un composite de résine thermoplastique et de fibre de carbone. Un procédé garantissant une grande résistance et une conception modulable, selon les envies du client.

Ce vélo est imprimé en 3D et doté d'un cadre monocoque en fibre de carbone
Sa conception lui permet de s'adapter aux morphologies et aux besoins des clients.
© Arevo

C'est décidément l'été du vélo ! Le californien Arevo, spécialisé dans l'impression 3D, a dévoilé le 13 juillet Superstrata, sa première gamme de vélos conçus à l'aide de ce dispositif et dotés d'un cadre en fibre de carbone monocoque, résistant aux chocs. Deux versions seront proposées : Terra, un cycle classique, et Ion, la version électrique à l'autonomie comprise entre 60 et 90 km.

La principale particularité du modèle, c'est donc cette construction monocoque, réalisée à l'aide d'une résine thermoplastique recyclable mélangée à de la fibre de carbone. "Contrairement aux autres vélos en fibre de carbone dont les cadres sont collés et boulonnés à l'aide de dizaines de pièces individuelles et fabriqués à partir de matériaux composites thermodurcis, le cadre du Superstrata est construit sans joints ni colle pour une résistance jamais vue", explique un communiqué.

Plus résistant que du kevlar

"Cette conception offre une grande résistance, contrairement au carbone classique, très sensible aux chocs. Notre composite est 60 fois plus résistant que l'acier, cinq fois plus que le titane et deux fois plus que le kevlar, ajoute Thomas Agaraté, responsable France de la marque, interrogé par L'Usine Nouvelle. On garantit un vélo quasi indestructible, qui sera le dernier que les gens auront besoin d'acheter".

Comme il est imprimé en 3D à la demande, le vélo est entièrement personnalisable, selon l'envie du client. "Le cadre peut être adapté à la hauteur, au poids, à la longueur des bras et des jambes du cycliste, aux positions de conduite et même au niveau de rigidité préféré", précise le communiqué. Environ 500 000 combinaisons pourraient ainsi être possibles.

En conséquence, Arevo n'avance aucune mensuration précise. Le poids total ne devrait cependant pas dépasser les 9 kg, et les 11 kg pour la version électrique. Cette dernière sera dotée d'une batterie lithium-ion de 252 Wh, rechargeable en deux heures. Bien qu'il puisse dépasser, en théorie, les 40 km/h, Ion devrait être bridé à la vitesse maximale de 25 km/h, limite légale instaurée en France.

Livraisons à partir de décembre 2020

Le Superstrata Terra sera commercialisé au tarif de 2 799 dollars (environ 2 500 euros). Ion, la version électrique, devrait coûter 3 999 dollars (environ 3 600 euros). Des prix relativement bas pour des vélos en carbone, ces derniers pouvant monter jusqu'à 8 000, voire 10 000 euros. "Nos cibles, ce ne sont pas les professionnels, confie Thomas Agaraté. On vise plutôt monsieur Tout-le-monde, quelqu'un qui utilisera le vélo pour aller au travail, ou se promener le week-end. Un usage de tous les jours."

Les précommandes sont désormais ouvertes. Les livraisons démarreront à partir de décembre 2020.

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

11/08/2020 - 22h29 -

Bonjour Très innovant, très beau disign. C'est vrai a l achat, par rapport au Carbonne que l'on connait il est plus abordable. Voir dans la longévité du cadre et moteur et leurs garanties?? Je ne sais pas si il y a des représentants de la Marque en france. Si il y a, j aimerait savoir leurs adresse s et numéro de tel Merci
Répondre au commentaire
Nom profil

14/07/2020 - 23h25 -

Normalement cette annonce devrait susciter de nombreux commentaires tellement c'est bluffant ! Du "super carbone" moins cher que le carbone actuel qui est moins performant soi-disant. Permettant une géométrie de cadre jamais vue (alors il faut certainement passer au dimensions posturales puisque elles sont personnalisables). Globalement je suis (bien évidemment) enthousiaste et pour. Le vélo du présent est ringardisé ...en plus des prix actuels haute gamme égal ahurissant
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte