Stéphane Richard ne veut pas que France Télécom paie la taxe à 75% sur son salaire

Pour éviter à France Télécom de payer la taxe à 75% sur la fraction de salaire supérieure à 1 million d’euros, son PDG se dit prêt à réduire sa rémunération d’un tiers.

Partager
Stéphane Richard ne veut pas que France Télécom paie la taxe à 75% sur son salaire

Le 28 mars dernier, lors d’une intervention télévisée, François Hollande levait le voile sur une nouvelle mouture de la mesure emblématique de sa campagne présidentielle : la taxe à 75% sur les revenus de plus de 1 millions d'euros. Le président de la République s’est finalement rallié à la recommandation du Conseil d’État sur cette taxe exceptionnelle. Elle devra être acquittée par les entreprises et non par les ménages.

Une annonce que semble peu goûter le PDG de France Télécom/Orange, Stéphane Richard. Nos confrères du Figaro rapportent, ce mercredi 10 avril, qu’il s’est dit prêt à baisser son salaire : "Si la loi instaurant une taxe à 75 % sur les salaires supérieurs à 1 million d’euros est adoptée, je ferai passer ma rémunération sous la barre du million d’euros. Je ne voudrais pas que France Télécom soit obligé de payer cette taxe sur mon salaire."

Pour l’année 2012, le patron de France Télécom a touché 1,5 million d'euros en 2012, dont 900 000 euros sous forme de rémunération fixe et 600 000 euros sous forme de rémunération variable, sans autre complément, souligne Le Figaro ajoutant tout de même "qu’il ne juge pas aberrant de payer davantage d’impôts dans la période actuelle."

Astrid Gouzik

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS