Electronique

Spin et graphène pour rétrécir les disques durs

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En bref

Spin et graphène pour rétrécir les disques durs © D. R.
La spintronique continue de doper le stockage numérique. Ce domaine de recherche, apparu dans les années 1990, exploite les propriétés magnétiques d’un matériau pour stocker des informations : alors que l’électronique classique déplace les électrons en n’agissant que sur leur charge, l’électronique du spin manipule le spin des électrons, qui correspond à leur état quantique, pour augmenter leur densité de stockage. C’est dans ce courant que s’intègre un nouveau matériau, composé de graphène et de l’alliage semi-métallique de Heusler, développé par des chercheurs russes et japonais. Sa capacité de stockage remarquable pourrait permettre de réduire considérablement la taille des disques durs. Autre avantage : ce matériau présente une capacité[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte