Smuggler capitalise sur le made in France

Avec une levée de fonds de 1,5 millions d’euros, Smuggler, le fabricant de costumes pour hommes, veut développer ses points de vente et renforcer son outil industriel.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Smuggler capitalise sur le made in France

"Nous voulons doubler le périmètre de nos magasins en profitant de notre image de marque et de notre savoir-faire", lance Gilles Attaf, le PDG de Smuggler. La marque de costumes pour hommes réalise une levée de fonds de 1,5 millions d’euros auprès de Midi Capital, dans le but d’ouvrir de nouveaux points de vente en propre en région parisienne, dans les capitales régionales françaises et internationales.

Rachetée en 2000 en LBO (Leverage buy-out) par Gilles Attaf et Serge Bonnefond, qui détenaient déjà l’usine de production textile de Limoges, la marque Smuggler se targue de fabriquer tous ses vêtements en France. Elle a obtenu le label "Origine France Garantie" octroyé par Bureau Veritas.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un label qui a aidé le dirigeant à attirer les sociétés de capital investissement. "En 2000, nous avions eu du mal à réunir les fonds pour le LBO car le Made in France n’était pas vendeur, se souvient Gilles Attaf. Aujourd’hui, ce sont eux qui nous ont contacté !" Le dirigeant de Smuggler raconte qu’il a rencontré une vingtaine de fonds d’investissement avant de choisir Midi Capital.

Objectif : 15 millions d’euros de chiffre d’affaires

Avec cette nouvelle levée de fonds, le fabricant espère doper ses ventes, pour atteindre 15 millions d’euros de chiffre d’affaires dans les cinq ans. Surtout, il compte augmenter la proportion de fabrication pour son compte de l’usine de Limoges. Aujourd’hui, 40 % de la production du site est dédiée à la marque Smuggler, le reste à des clients externes.

"Nous voulons augmenter la proportion Smuggler dans notre outil de production pour mieux le maîtriser", explique Gilles Attaf. En 2008-2009, l’usine avait eu recours au chômage partiel pour faire face à la baisse des commandes de ses clients externes, tandis que Smuggler s’était maintenu.

La marque Made in France veut également s’appuyer sur son caractère innovant pour vendre. Elle a lancé début 2013 un costume dont le tissage permet de protéger des ondes électromagnétiques. Une technologie développée en partenariat avec un laboratoire limousin et financé en partie par Oséo. Smuggler vient par ailleurs de lancer un site de vente en ligne et devrait y associer dans les prochaines semaines sa dernière innovation en date, également soutenue par Oséo : un outil de prise de mesures en ligne.

Arnaud Dumas

Smuggler en chiffres

Chiffre d’affaires : 10 millions d’euros
Effectif : 150 personnes, dont 120 dans l’usine de Limoges (Haute-Vienne)
Montant de la levée de fonds : 1,5 millions d’euros
Investisseur : Midi Capital
Secteur : textile-habillement

 

L’argument convaincant

Une production 100 % française, un argument qui fait vendre à l’heure où les clients recherchent de plus en plus la traçabilité de ce qu’ils achètent.

 

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS