International

Singapour à la peine

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Singapour à la peine © Pascal Guittet
Croissance zéro au premier trimestre ! Il ne s’agit pas d’une énième crise en Grèce, mais de la stagnation, plus incongrue, de Singapour. La cité État a fait du surplace sur la première période de l’année comparée au dernier trimestre 2015. Un petit choc qui témoigne d’un virage pour la vibrante et très policée métropole. Longtemps abonné à l’hypercroissance, ce pays quasi "inventé" par le légendaire Lee Kuan Yew (disparu voilà un an) en 1965 suite à une sécession avec la Malaisie, est entré dans une forme de "nouvelle normalité". Certes, la "cité du détroit" est restée la ville la plus chère du monde l’an passé, selon "The Economist", et le sixième pays en termes de PIB par habitant[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte