Technos et Innovations

Simuler la conduite autonome

Julien Bergounhoux , , , ,

Publié le

Simuler la conduite autonome
Nvidia a annoncé en 2018 le simulateur Drive Constellation pour entraîner virtuellement les véhicules autonomes.
© Julien Bergounhoux

Annoncé en 2018, le système de simulation de conduite autonome Drive constellation de Nvidia est désormais disponible. Il permet de simuler numériquement des situations de condition autonome de façon hyperréaliste en combinant deux serveurs. L’un génère l’environnement virtuel et les données des capteurs, l’autre reproduit exactement le comportement de conduite des véhicules autonomes (car il s’agit du même système que celui que Nvidia propose aux constructeurs). Le premier à en avoir fait l’acquisition est Toyota, au travers de son institut de recherche TRI-AD (Toyota research institute-advanced development). Drive constellation se présente comme une solution pour l’entraînement des systèmes de conduite, mais aussi pour leur validation par les organismes de régulation. Il est utilisé par l’allemand TÜV SÜD, spécialiste de la certification et de l’évaluation des risques.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte