Siemens investit 30 millions d'euros dans une usine dédiée à l’impression 3D au Royaume-Uni

Le groupe allemand Siemens investit 30 millions d’euros pour agrandir le site de sa filiale Material Solutions à Worcester au Royaume-Uni. Une usine dédiée à la fabrication de pièces métalliques en impression 3D.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Siemens investit 30 millions d'euros dans une usine dédiée à l’impression 3D au Royaume-Uni
Siemens imprime déjà des composants de turbine à gaz, comme cette tête de brûleur, sur le site Material solutions de Worcester au Royaume-Uni.

Siemens continue ses investissements dans l’impression 3D métallique. Le groupe allemand compte doubler la taille du site Material Solutions à Worcester au Royaume-Uni, a-t-il annoncé dans un communiqué publié mardi 20 mars. Material Solutions est une société qui fabrique des composants de moteurs et turbines à gaz avec la technologie de fusion sélective par laser (SLM). Siemens détient 85% de son capital depuis août 2016.

Le groupe allemand a annoncé un investissement de 30 millions d’euros pour cet agrandissement. L’usine devrait à terme comprendre 50 imprimantes 3D. Siemens promet également la création de 50 emplois. Le nouvel atelier devrait sortir de terre en septembre 2018. Siemens souhaite produire de plus en plus de pièces pour divers secteurs industriels, notamment l’automobile et l’aéronautique.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un fort intérêt pour la 3D depuis deux ans

Siemens avait déjà montré ses ambitions dans la fabrication additive. En 2016, le groupe allemand inaugurait à Finspang en Suède un site dédié au prototypage, à la fabrication et à la réparation rapide de composants comme des brûleurs pour turbines à gaz. Son rival GE, pourtant en grande difficulté financière, investit lui aussi dans la technologie. Il va encore plus loin dans la stratégie d’intégration que Siemens. GE a créé sa propre filiale dédiée à la technologie en 2016 en rachetant deux fabricants d’imprimantes 3D. Le géant américain a récemment lancé sa propre machine.

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS