Economie

[Sauver l'industrie] Pascal Portelli, président de Delta Dore : "Jouons collectif comme pendant le confinement"

, , , ,

Publié le

Tribune L’Usine Nouvelle lance "l’appel des 30 pour sauver l’industrie". Pendant 30 jours, une personnalité propose une mesure. Aujourd’hui, Pascal Portelli, dirigeant de Deltadore, marqué par le mouvement de solidarité né pendant le confinement, incite à développer des relations de confiance entre les acteurs au service du made in France.

[Sauver l'industrie] Pascal Portelli, président de Delta Dore : Jouons collectif comme pendant le confinement
Pascal Portelli est président du directoire de Deltadore, une ETI spécialisée dans la domotique.
© D.R.

Sommaire du dossier

[Découvrez ici "L'appel des 30" initié par la rédaction de L'Usine Nouvelle]

"Les pouvoirs publics ne peuvent pas tout : il nous appartient à nous, industriels, de nous approprier notre avenir et, à long terme, promouvoir notre filière ainsi que notre savoir-faire. L’Asie n’est pas notre ennemie : elle possède les ressources pour fournir une partie de la production qui coûterait quelques inutiles milliards à rapatrier. Si une relocalisation totale n’est pas une solution viable, il est important de ne pas laisser retomber l’élan donné au Made in France pendant le confinement. Soyons fiers de notre savoir-faire, continuons l’effort engagé pour ramener la partie utile de la fabrication en France et ancrons les relations de confiance entre acteurs d’un même secteur au centre de nos préoccupations !

Jouons collectif pour consolider cette confiance mutuelle : soyons flexibles avec nos équipes qui jonglent entre télétravail et vie personnelle, payons nos fournisseurs rubis sur l’ongle, maintenons une chaîne de valeur inchangée pour nos partenaires et garantissons à nos clients finaux un service irréprochable.

En tant qu’industriels, il est également de notre devoir de tout faire pour lever les freins à la relance : ayons confiance en l’avenir, continuons d’investir, et faisons sauter les verrous financiers avec des solutions adaptées à cette situation inédite ; simplifions au maximum la vie de nos partenaires.

Enfin, j’interpelle aujourd’hui les autorités européennes : pour vivre et faire vivre, le Made in France et le Made in Europe, nous avons besoin de jouer à armes égales avec la production des autres continents. Travaillons ensemble à contrôler que les produits importés respectent bien les meilleures normes sociales et environnementales, et faisons bloc pour réduire notre empreinte carbone. Pour que les industriels français jouent à armes égales en Europe, il faut aussi que les impôts de production ne les pénalisent pas.

Soyons humains, inspirants et surtout soudés pour conserver entre nos mains l’avenir du Made in France."

Pascal Portelli est président du Directoire de Delta Dore
 

 

Réagir à cet article

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte