Economie

[Sauver l'industrie] Jean-Luc Petithuguenin, PDG de Paprec : "Développons une excellence industrielle française à partir de matières premières recyclées"

, , , ,

Publié le , mis à jour le 01/10/2020 À 10H11

L’Usine Nouvelle lance "L’appel des 30 pour sauver l’industrie". Pendant 30 jours, une personnalité propose une mesure. Aujourd'hui Jean-Luc Petithuguenin, président de Federec et PDG de Paprec appelle à aider l’industrie à être moteur dans les défis écologiques et en mettant en place des mécanismes incitant à utiliser des matières premières issues du recyclage.  

[Sauver l'industrie] Jean-Luc Petithuguenin, PDG de Paprec : Développons une excellence industrielle française à partir de matières premières recyclées
Jean-Luc PetitHuguenin est le fondateur et dirigeant de Paprec et président de la fédération du recyclage Federec.
© PAPREC

Sommaire du dossier

L’industrie française est à l’image de ses entrepreneurs : innovante, intelligente, résiliente. Elle a prouvé lors de cette crise sanitaire ses capacités d’adaptation. L’industrie doit désormais agir pour être en première ligne sur les défis écologiques qui nous attendent. 

L’industrie du futur doit ainsi être décarbonée et moins dépendante des matières premières extractives. L’économie circulaire ne doit plus être un vœu pieu et un terme fourre-tout de la bonne conscience écologique. L’économie circulaire est une réalité : les déchets des uns peuvent devenir les matières premières des autres. 

J'évoque là le cœur de métier des industriels de ma fédération, mais je n’ai jamais failli à cette vision : les matières issues du recyclage sont les matières premières du XXIe siècle. Utiliser du papier, des ferrailles ou du plastique recyclé permet d’économiser les ressources naturelles. Réutiliser ces matériaux économise des émissions de CO2. En France, d’ores et déjà, l’industrie du recyclage permet d’éviter l’émission de 21 millions de tonnes de CO2 : c’est autant que les émissions du secteur aérien français ! Et nous pouvons tous ensemble faire encore plus.

Décarbonation et souveraineté

C’est d’autant plus réalisable que l’industrie du recyclage française est la première au monde en termes de technologies et de performances. Elle est au rendez-vous pour proposer des matières de grande qualité. Fabriquées en France, ces matières permettent aussi d’augmenter la souveraineté nationale, un autre élément d’importance pour décarboner l’économie et réduire les risques de rupture dus aux éventuelles fermetures de frontières.

Pour instaurer cela, il faut une volonté des industries françaises adossée à une vision politique. Notre fédération et les industriels français de tous les secteurs y sont prêts. Nous allons tous ensemble faire le pari d’un XXIe siècle qui sera le siècle du recyclage.

Jean-Luc Petithuguenin est le président de Federec et PDG de l'entreprise Paprec

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte