L'Usine Aéro

[Sauver l’industrie] Hervé Derrey, PDG de Thales Alenia Space : "Faire entrer la prise de risque dans notre culture"

, , , ,

Publié le

Tribune L’Usine Nouvelle lance "l’appel des 30 pour sauver l’industrie". Pendant 30 jours, une personnalité propose une mesure. Aujourd’hui, Hervé Derrey, Président-Directeur-Général de Thales Alenia Space souhaite impliquer très en amont les grands groupes et leurs partenaires dans une boucle vertueuse d’innovation.

[Sauver l’industrie] Hervé Derrey, PDG de Thales Alenia Space : Faire entrer la prise de risque dans notre culture
Hervé Derrey, PDG de Thales Alenia Space
© Light eX Machina

Sommaire du dossier

[Découvrez ici "L'appel des 30" initié par la rédaction de L'Usine Nouvelle]

"L’industrie spatiale représente environ 1 million d’emplois dans le monde, 50 000 en Europe et 20 000 en France. Mais au-delà de son impact sur le marché et sur les emplois, elle est au cœur de services devenus incontournables. Un monde sans satellites n’est plus envisageable puisqu’ils servent au quotidien nos déplacements, nos besoins croissants en connectivité, nos prévisions météorologiques, le suivi de l’évolution climatique et de l’impact humain sur la planète, la gestion des catastrophes naturelles, ou encore la recherche scientifique par la connaissance de notre système solaire et de l’Univers.

Cette industrie, dans un monde perturbé par la crise Covid, fait également face aujourd’hui à un marché mondial globalisé de plus en plus compétitif avec une concurrence largement soutenue par les puissances publiques (l’Europe investit annuellement environ 8 milliards d'euros dans le domaine spatial à comparer aux budgets sept fois plus élevés des Etats-Unis et quatre fois plus élevés de la Chine), et à une forte accélération des cycles d’innovation.

Impliquer PME et start-up

Dans ce contexte, le leadership de l’industrie spatiale européenne repose en grande partie sur sa capacité d’innovation, pierre angulaire de sa compétitivité. L’investissement privé doit donc rester fort et focalisé sur les technologies clés nécessaire au monde post Covid : solutions flexibles, télécoms quantiques, cybersécurité, intelligence artificielle... La prise de risque doit également entrer dans la culture de nos entreprises car les nouveaux entrants de l’espace, auto-proclamés « newspace », nous prouvent tous les jours qu’ils avancent vite en capitalisant sur leurs échecs et sur leurs initiatives audacieuses. Il faut également inciter les grands groupes à travailler plus en collaboration avec les PME et les start-up en les impliquant très en amont dans une boucle vertueuse d’innovation. Enfin le CNES, la DGA, l’ESA et la Commission européenne doivent renforcer leur soutien à l’innovation et poursuivre le développement de grands programmes spatiaux opérationnels et structurants tels que Copernicus, Galileo, GovSatCom pour les communications gouvernementales européennes et SST pour la  surveillance de l’espace pour n’en citer que quelques-uns.

Chez Thales Alenia Space, où l’innovation est inscrite dans notre ADN, notre vision Space for Life prend tout son sens dans un monde post Covid et complète naturellement la raison d’être de Thales de construire ensemble un avenir de confiance."

Hervé Derrey est Président-Directeur-Général de Thales Alenia Space

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte