[Sauver l'Industrie] D. Kohler et J-D. Weisz : "Réunir les entreprises dans des collectifs régionaux de la relance"

L’Usine Nouvelle lance "l’appel des 30 pour sauver l’industrie". Pendant 30 jours, une personnalité propose une mesure. Aujourd’hui, Dorothée Kohler et Jean-Daniel Weisz, spécialistes du Mittelständ, appellent à profiter du Plan de relance pour créer des plates-formes régionales dédiées à des projets collectifs de transformation.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Sauver l'Industrie] D. Kohler et J-D. Weisz :
Jean-Daniel Weisz et Dorothée Kohler sont des spécialistes de l'industrie et du Mittelständ

"Qui seront les maîtres d’ouvrage et les maîtres d’œuvre des mesures du plan de relance censées nous faire basculer dans une nouvelle ère industrielle et sociétale ? Comment s’assurer de leur capacité d’action au plus près du terrain et en particulier dans les régions où l’impact social de la crise sera ressenti violemment ?

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Il serait tentant de se focaliser sur les modalités techniques en prenant le parti d’accroître l’automatisation, la robotisation, l’export, l’innovation… Or, comme le souligne Pierre Veltz, « La nouvelle industrie, émergente, ne sera pas simplement l'industrie d'hier modernisée, robotisée et verdie ».

Le plan est composé de mesures attendues et prometteuses mais l’expérience nous a montré que les restructurations et les transformations n’aboutissaient que lorsqu’elles sont assorties d’un projet structurant porté par un ou plusieurs leaders, co-construit par un collectif multidisciplinaire légitime sur le terrain et capable de questionner avec impertinence les modèles établis jusqu’ici.

Rhizomes proto-industriel

La révolution numérique modifie en profondeur la géographie des chaînes de valeur et leurs schémas de production. Le passage d’organisations du travail fordistes et tayloriennes à des organisations hybrides, rhizomes proto-industriels et digitalisées questionne l’avenir du travail et le contenu des métiers de demain. La prise en compte de l’économie circulaire et des impacts du changement climatique n’est plus seulement considérée comme « éthique » et « responsable » mais devient une condition sine qua non de la survie du vivant.

Au delà des mesures du plan de relance, DES projets

En définissant le cadre du périmètre d’intervention, l’Etat est dans son rôle. L’incertitude réside en revanche dans le passage des "mesures" au "projet de transformation". D’ici à octobre 2020 les entreprises, en particulier les PME et les ETI, se seront saisies du Plan de Relance.

Le déploiement de l’Industrie 4.0 en Allemagne a montré la force de ces coopérations entre Mittelständler où l’innovation et la conquête de nouveaux marchés ne s’apparentent plus à des courses en solitaire.

Nouvelle trame industrielle

Il ne s’agit pas de raccommoder un tissu industriel déjà rapiécé mais de lui donner une nouvelle trame. Des ateliers régionaux mensuels organisés avec l’appui des acteurs qui ont la connaissance du terrain pourraient constituer les "plateformes régionales de la relance" dans une logique bottom-up. Réunir PME et ETI en novembre au sein de leur région pour qu’elles partagent leurs projets avec leurs pairs, tissent des liens, envisagent des projets collectifs, serait un premier pas de nature à impulser une nouvelle dynamique entrepreneuriale et territoriale."

Dorothée Kohler, PDG KOHLER C&C et Jean-Daniel Weisz, Associé KOHLER C&C

0 Commentaire

[Sauver l'Industrie] D. Kohler et J-D. Weisz : "Réunir les entreprises dans des collectifs régionaux de la relance"

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS