Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

S'assurer de pouvoir faire confiance à l'intelligence artificielle, la première leçon du livre blanc d'Altran sur l'IA

Manuel Moragues ,

Publié le

Altran a publié ce mardi 9 janvier un livre blanc destiné à aider les entreprises à tirer parti de l'intelligence artificielle. La première recommandation de l'ingénieriste est de s'assurer de pouvoir faire confiance à l'IA.

S'assurer de pouvoir faire confiance à l'intelligence artificielle, la première leçon du livre blanc d'Altran sur l'IA
D.R.

Difficile d'échapper aujourd'hui à l'intelligence artificielle ! Et encore moins pour une entreprise, même traditionnelle. "Tous les experts s'accordent à dire que l'intelligence artificielle représente la prochaine grande vague d'innovation et de disruption", pose d'emblée le livre blanc d'une dizaine de pages publié par Altran le 9 janvier et intitulé "Maximizing value from AI, the digital transformer's guide".

Non seulement l'IA, par ses capacités d'automatisation et de prédiction, offre de grands bénéfices potentiels, mais sa diffusion rapide à travers de grandes plateformes signifie que "des marchés jusqu'ici épargnés [par la disruption digitale] sont désormais susceptibles de connaître des changements incroyablement rapides. Etre une entreprise traditionnelle, physique, ne vous protègera pas du potentiel disruptif de l'IA", prévient l'ingénieriste français.

Reste à savoir comment adopter l'IA et en tirer parti. C'est l'objet de la brochure d'Altran, qui vise à guider les entreprises traditionnelles engagées dans leur transformation numérique à passer à l'IA à travers une dizaine de recommandations. Si une bonne partie relève de la méthodologie d'innovation, l'ingénieriste fait œuvre salutaire en mettant en tête de ses recommandations le besoin impératif de faire de l'IA un outil dans lequel l'entreprise peut avoir confiance .

L'importance de la confiance

"Les organisations n'adopteront l'IA que si elles peuvent avoir confiance dans le fait que les décisions prises le sont avec un niveau de risque acceptable […] Ignorer l'importance de la confiance est l'un des plus grands risques pour tout investissement dans l'IA", insiste Altran. Pas question en effet, pour un industriel du monde physique, de tolérer les incertitudes dont s'accommodent très bien les "digital natives" pour leurs outils de recommandations et de marketing.

"Utiliser l'IA pour effectuer des prévisions précises exige une approche rigoureuse de la data et de la méthodologie d'entraînement de l'IA", met en garde Altran, avec trois idées fortes.

Comprendre les données

Premièrement : il faut d'emblée se débarasser de "la croyance commune" selon laquelle "jeter plus de données" augmentera la valeur générée par l'IA. "Ce n'est pas vrai." Il n'est en outre pas possible de se contenter de plonger des algorithmes dans la mer de données non-structurées accumulées par l'entreprise. "Il vous faut transformer ces données en données d'apprentissage fiables, rigoureusement traitées et étiquettées par des experts." Deuxièmement, ce travail sur les données et plus généralement l'élaboration de la solution d'IA ne doit pas être réalisé "par de seules équipes techniques, mais par des personnes qui comprennent les données et ce qu'elles représentent dans le contexte d'activité de l'entreprise".

Sous supervision humaine

Enfin, "l'IA est un outil qui peut facilement être mal utilisé s'il n'est pas pleinement compris. La supervision humaine sera toujours essentielle pour s'assurer que l'IA livre des résultats corrects et fiables". Examen régulier des décisions prises par l'IA et vérification sur des échantillons aléatoires de la conformité des résultats avec l'expertise humaine sont les bases de la nécessaire "gouvernance" de l'IA que prône Altran. Sans oublier que l'IA version apprentissage automatique est par construction inapte à gérer l'exceptionnel, qui relèvera toujours d'une intervention humaine. De quoi conclure avec Altran que "la montée en puissance de l'IA exigera paradoxalement de maintenir l'expertise humaine que l'IA automatise".

 

Altran Livre Blanc by L'Usine Nouvelle on Scribd

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle