Rolls-Royce dévoile un navire de patrouille autonome

Rolls-Royce a présenté, mardi 12 septembre, un navire de patrouille autonome. Le bateau s'adresse aux forces marines, afin de réduire les coûts liés aux équipages. Il s'agit de la première déclinaison militaire des travaux du motoriste. 

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Rolls-Royce dévoile un navire de patrouille autonome
Rolls-Royce a dévoilé, mardi 12 septembre, un bateau de patrouille autonome

Rolls-Royce franchit un nouveau cap dans la navigation sans équipage. Le motoriste anglais a révélé, mardi 12 septembre, un bateau de patrouille autonome. Le navire mesure 60 m de long et peut embarquer 700 tonnes. Sa vitesse de croisière atteint 25 nœuds. Son autonomie lui permet d’assurer des missions pouvant aller jusqu’à 100 jours. Le rayon d’action couvre 3500 milles nautiques (6 482 km). Deux turbines électriques MTU 4000, alimentées au diesel assurent la propulsion. Le bloc moteur développe une puissance de 1,5 MW. Le bateau est également équipé de panneaux solaires. Ils prennent le relai, pour fournir de l’énergie, en phase stationnaire.

Un navire conçu pour réduire les coûts liés aux équipages

Le bâtiment est conçu pour effectuer des missions de surveillance, de protection des flottes et de détection des mines sous-marines. Sa passerelle peut servir de piste de décollage et d’atterrissage pour des drones.

Selon le constructeur, les navires militaires autonomes répondent à un impératif des armées de réduire les coûts liés aux équipages. Les fonctions normalement prises en charge par des marins sont assurées par des équipements automatisés. Rolls-Royce annonce avoir développé, en interne, une batterie d’outils pour y parvenir. Les systèmes de gestion d’énergie, de contrôle des équipements et de maintenance prédictive en font partie.

Le constructeur travaille sur les drones de navigation depuis plusieurs années. Le projet Blue Ocean, lancé en 2014, portait sur un cargo piloté à distance. Un an plus tard, le constructeur a initié le programme "Advanced Autonomous Waterborne Applications Initiative". Doté de 6 millions d’euros, son ambition est lancer les premières flottes commerciales sans aucune assistance humaine d’ici 2020. Le nouveau bâtiment incarne la première déclinaison militaire des travaux.

0 Commentaire

Rolls-Royce dévoile un navire de patrouille autonome

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS