Economie

Révolution britannique, stop ou encore ?

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Révolution britannique, stop ou encore ? © Quaisi - Flickr - C.C.
Inverser la courbe du chômage. Certains pays en parlent, d’autres le font. Comme, de l’autre côté du Channel, la Grande-Bretagne. À l’approche des législatives du 7 mai, le Premier ministre conservateur, David Cameron, le martèle à chaque discours : depuis son arrivée au pouvoir en mai 2010, son pays a créé 1 000 emplois par jour. Le taux de chômage a non seulement plongé, passant de 8 à 5,7 %, mais le taux d’emploi a atteint un niveau record. Quant à la croissance, à 2,7 %, elle devrait être en 2015 l’une des plus fortes d’Europe. Pour les tories, c’est le fruit de la politique mise en œuvre par leur coalition inédite avec les libéraux-démocrates (LibDem). Les ressorts du "miracle" sont connus : austérité à tous les étages, coupes drastiques[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte