Economie

Reprise du bras de fer à Fessenheim

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le gouvernement est tenu de verser une indemnité à EDF pour la fermeture anticipée de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin), a priori en 2018, lorsque l’EPR de Flamanville (Manche) démarrera. Cette somme doit compenser la perte de production et rembourser les partenaires allemands et suisses, qui possèdent des parts dans les deux réacteurs. Mais le ministère de l’Environnement et de l’Énergie a jeté de l’huile sur le feu en ne proposant que 80 à 100 millions d’euros, alors que l’indemnisation est estimée entre 2 et 4 milliards d’euros, selon les sources. EDF est désormais décidé à freiner des quatre fers la procédure de fermeture. Alors que le gouvernement l’attend pour cet été, l’électricien n’envisage d’entamer le processus qu’à la fin de l’année.[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte