Rénover l’éclairage en urgence sans investir

La crise liée au covid-19 contraint les entreprises à prendre certaines décisions d’urgence, avec agilité, tout en minimisant la prise de risques. À ce titre, rénover l’éclairage de ses locaux se révèle une solution pertinente et adaptée à ce contexte.

Partager
Rénover l’éclairage en urgence sans investir
Un renseignement ? Si vous souhaitez en savoir plus sur notre activité, un formulaire est à votre disposition en bas d'article.
Pour faire face à la situation actuelle, les entreprises doivent optimiser leurs dépenses. L’éclairage des bâtiments représente un coût important à maîtriser. À ce titre, la révolution technologique apportée par la LED a considérablement réduit les factures énergétiques. D’un côté, la durée de vie augmente, de l’autre, la consommation diminue. Pour Michel Ferreira, responsable immobilier Air France Cargo, dont la rénovation d’un entrepôt à Roissy a été repensée par Perfesco, filiale du groupe EDF avec des luminaires LED Philips : « Notre facture énergétique a été très nettement impactée par cette réduction de coûts puisqu’on l’évalue à plus de 80 % d’économies ». Pas d’hésitation donc sur le choix technologique. Le chemin à parcourir reste cependant encore long : en 2019, on estimait à 25 % la part de LED dans la base installée en France. Un chiffre qui devrait passer à 42 % en 2022, pour une fin de « lédification » prévue en 2030.
Stopper le robinet qui fuit
« Un éclairage obsolète est comparable à un robinet qui fuit, explique François Darsy, directeur marketing chez Signify France. Plus on constate de fuites, plus elles vont coûter cher ». Si on prend l’exemple d’une plateforme logistique de 45 000 m2, la facture annuelle de fonctionnement de l’éclairage dépasse les 120 000 € pour des armatures équipées de lampes au sodium classiques 400 W, en intégrant le coût de maintenance. Avec un équipement LED, le coût s’effondre à moins de 25 000 € par an. Pour rénover cette plateforme logistique, l’entreprise peut acheter l’équipement, financé sur sa trésorerie (CAPEX). Après rénovation, les dépenses annuelles vont bien sûr baisser drastiquement, mais l’investissement pour y parvenir est particulièrement lourd, près de 300 K€. Si le ROI est estimé à trois ou quatre ans, il restera bridé par la capacité d’investissement de l’entreprise. Cette solution s’avère donc peu adaptée à la situation actuelle. Il faut intégralement repenser sa stratégie d’investissements.
Changer de paradigme
La révolution technologique de la LED doit désormais être portée par un changement de business model radical. En clair, la lumière doit être repensée comme un service plutôt que comme un consommable. L’usage et la durabilité doivent primer sur le matériel en lui-même. In fine, le véritable produit devient la lumière.
C’est le constat fait par Thomas Rau, architecte aux Pays-Bas : « c’est la lumière que je veux acheter, pas les lampes ». En passant d’une fourniture de produit à un contrat de service, ce changement de paradigme permet de réduire les coûts énergétiques, mais surtout de déplacer la prise de risque. En pensant l’éclairage comme un service, l’entreprise peut désormais envisager de financer l’intégralité des travaux de rénovation grâce aux économies d’énergie. C’est tout l’enjeu de Light as a Service (LaaS). La rénovation et la garantie de performance de l’éclairage sont alors entièrement transférées à Signify ou un de ses partenaires.
La lumière est un service
En pleine crise du Covid-19, l’entreprise qui finance la rénovation de son éclairage en fonds propre ne le fera que lorsqu’elle disposera de la trésorerie. Avec LaaS, elle peut le faire au fil de l’eau et stopper les « robinets qui fuient » tout en sécurisant sa capacité d’investissement. « La préoccupation d’efficacité énergétique reste toujours centrale pour nos clients, explique Laurent Kraif, CEO de Perfesco, filiale du groupe EDF, néanmoins, les budgets ne sont pas toujours disponibles. Nous sommes capables d’assurer la conception, l’exécution, l’investissement et de nous rémunérer strictement sur les gains ».
Ainsi, l’entreprise confie la rénovation de son éclairage à Signify ou à un de ses partenaires comme Perfesco, sans le moindre investissement. 100 % de l’ensemble des coûts est financé. Le flux de trésorerie généré est immédiat à partir du jour où l’installation est terminée. Dès la première année, le gain net se révèle très important. D’un point de vue comptable, la rénovation de l’éclairage va très rapidement se concrétiser par un flux de trésorerie positif pour l’entreprise. De son côté, le prestataire s’engage sur la pérennité et la performance de l’installation. Un modèle gagnant-gagnant particulièrement nécessaire aujourd’hui.
En définitive, pour mettre un terme à ces robinets qui fuient, il est urgent de massifier les rénovations. Mais pas au détriment de la trésorerie. LaaS est une des réponses à cette urgence.

J'accepte les Conditions d'utilisation.
Toutes les informations personnelles seront traitées conformément à cette Politique de confidentialité.

Contenu proposé par Signify

Sujets associés

NEWSLETTER Innovation

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS